Tag "CD"

TAKE ME TO THE ALLEY – Gregory Porter

Le colosse à la casquette bizarre est devenu en une poignée d’album un visage et une voix immédiatement reconnaissables sur le devant de la scène soul-jazz. Trois années après l’accrocheur Liquid spirit, récompensé par un Grammy award et qui a contribué à faire plus largement connaître le chanteur de Bakersfield, Gregory Porter use de ses atouts avec une grande intelligence et une sensibilité affûtée. Sa voix, belle à pleurer, se

Changes de CHARLES BRADLEY

« Bonjour, c’est Charles Bradley ». Le soulman américain nous accueille d’une voix chaude et douce avant de libérer une nouvelle fois anges et démons sur Changes, son troisième album. Arrivé sur le tard dans l’industrie musicale, Bradley, véritable James Brown des temps modernes, a connu la galère et les drames personnels avant de devenir l’une des grandes voix soul des années 2010. On retrouve toujours à ses côtés le jeune

FUNAMBULES de T. Encho et V. Serafimova

C’est à un merveilleux jeu d’équilibristes auquel se prêtent deux jeunes prodiges sur Funambules : Thomas Enhco, pianiste habitué au registre jazz ayant accompagné des maîtres tels que Jack Dejohnette ou John Patitucci, et Vassilena Serafimova, percussionniste bulgare membre du Paris Percussion Group de Jean-Baptiste Leclère, qui joue ici du marimba, un xylophone africain. On croise des compositions de Mozart, Bach, Camille Saint-Saëns comme Astor Piazzolla ou Chick Corea, revisitées

CRYSTAL RAIN de Céline Bonacina Crystal quartet

Céline Bonacina n’a pas chômé depuis son retour de l’île de la Réunion voici maintenant une décennie, avec du maloya plein la tête et l’envie de monter un groupe. La fluette saxophoniste, qui a adopté comme instrument de prédilection le poids lourds des sax, le baryton, naviguera avec élégance et un appétit dévorant au fil de ses projets : elle signe deux albums en trio avec l’exigeant label ACT, auprès

FAMILY DINNER VOL.2 de Snarky Puppy

Fidèle à sa formule de l’enregistrement en conditions live, la formation de Michael League réunit une nouvelle fois autour d’elle une foule d’invités pour une session endiablée, que l’on retrouvera en CD et en DVD. Le second volet de ce « dîner de famille » entamé en 2013 et interrompu par le majestueux Sylva aux côtés du Metropol Orkest affiche sa propre couleur, ponctuant son jazz de multiples passages world accompagnés de

TROUBLE-FÊTE de RubiCan

RubiCan alias Pierre-Louis François est un poète aux mots délicats, qu’il jette sans hésiter dans le chaudron bouillonnant d’instrumentations électro-rock qui saturent presque l’air autour d’eux. Son chant, qui alterne entre le français et l’anglais, fait mieux que survivre au choc : il en ressort galvanisé. Homme-orchestre sur scène comme en studio, RubiCan façonne de petits objets terribles et uniques, alternant entre douceur des textes et rage des machines et des basses,

PARALLEL de Floating arms

C’est une nouvelle page de leur histoire que l’un des groupes les plus énergiques et groovy de la scène française entame avec Stachelight : s’éloignant du giron de Chinese man records avec la création de leur propre label, les Aixois livrent un album enregistré en live conviant quelques invités de renom. Iam, Mathieu Chédid et la chanteuse nigérianne Nneka viennent poser leurs voix sur trois titres alimentés de soul, de hip-hop et

EMILY’S D+EVOLUTION d’Esperanza Spalding

La contrebassiste Esperanza Spalding est l’un des objets les plus fascinants de la sphère jazz nord-américaine. Elle suit une solide formation classique tout en étudiant le jazz à l’Université de Portland, puis rejoint la Berklee school of music, avant de devenir à 20 ans la plus jeune professeur de l’histoire de la prestigieuse structure. Elle est nommée Meilleure nouvelle artiste aux Grammy awards en 2011 ; un adoubement mainstream inattendu qui ne

M3LL155X de FKA Twigs

La prêtresse alien du R’n’B est de retour avec ce mini-album aux productions mutantes et anxiogènes, développé en lien avec un long clip de 16 minutes faisant force clins d’œil au film Under the skin de Jonathan Glazer. La britannique y met en scène son goût prononcé pour une imagerie arty et dérangeante, à l’image de sa musique. La petite sœur tordue et vénéneuse de Beyoncé nous injecte la seconde

SAVAGE HILLS BALLROOM de Youth Lagoon

C’est l’album de la libération pour Trevor Powers : près les psychédéliques Wondrous bughouse et The Year of hibernation, le chanteur de l’Idaho inonde de lumière un album au propos pourtant plus que sombre. En résulte une pépite pop/folk où la mélancolie rend l’humanité divine, au fil de dix chansons possédant chacune leur propre univers, à la beauté égale. A de délicates mélodies semblant prêtes, comme cette voix androgyne envoûtante, à se