Tag "CD"

FAMILY DINNER VOL.2 de Snarky Puppy

Fidèle à sa formule de l’enregistrement en conditions live, la formation de Michael League réunit une nouvelle fois autour d’elle une foule d’invités pour une session endiablée, que l’on retrouvera en CD et en DVD. Le second volet de ce « dîner de famille » entamé en 2013 et interrompu par le majestueux Sylva aux côtés du Metropol Orkest affiche sa propre couleur, ponctuant son jazz de multiples passages world accompagnés de

TROUBLE-FÊTE de RubiCan

RubiCan alias Pierre-Louis François est un poète aux mots délicats, qu’il jette sans hésiter dans le chaudron bouillonnant d’instrumentations électro-rock qui saturent presque l’air autour d’eux. Son chant, qui alterne entre le français et l’anglais, fait mieux que survivre au choc : il en ressort galvanisé. Homme-orchestre sur scène comme en studio, RubiCan façonne de petits objets terribles et uniques, alternant entre douceur des textes et rage des machines et des basses,

PARALLEL de Floating arms

C’est une nouvelle page de leur histoire que l’un des groupes les plus énergiques et groovy de la scène française entame avec Stachelight : s’éloignant du giron de Chinese man records avec la création de leur propre label, les Aixois livrent un album enregistré en live conviant quelques invités de renom. Iam, Mathieu Chédid et la chanteuse nigérianne Nneka viennent poser leurs voix sur trois titres alimentés de soul, de hip-hop et

EMILY’S D+EVOLUTION d’Esperanza Spalding

La contrebassiste Esperanza Spalding est l’un des objets les plus fascinants de la sphère jazz nord-américaine. Elle suit une solide formation classique tout en étudiant le jazz à l’Université de Portland, puis rejoint la Berklee school of music, avant de devenir à 20 ans la plus jeune professeur de l’histoire de la prestigieuse structure. Elle est nommée Meilleure nouvelle artiste aux Grammy awards en 2011 ; un adoubement mainstream inattendu qui ne

M3LL155X de FKA Twigs

La prêtresse alien du R’n’B est de retour avec ce mini-album aux productions mutantes et anxiogènes, développé en lien avec un long clip de 16 minutes faisant force clins d’œil au film Under the skin de Jonathan Glazer. La britannique y met en scène son goût prononcé pour une imagerie arty et dérangeante, à l’image de sa musique. La petite sœur tordue et vénéneuse de Beyoncé nous injecte la seconde

SAVAGE HILLS BALLROOM de Youth Lagoon

C’est l’album de la libération pour Trevor Powers : près les psychédéliques Wondrous bughouse et The Year of hibernation, le chanteur de l’Idaho inonde de lumière un album au propos pourtant plus que sombre. En résulte une pépite pop/folk où la mélancolie rend l’humanité divine, au fil de dix chansons possédant chacune leur propre univers, à la beauté égale. A de délicates mélodies semblant prêtes, comme cette voix androgyne envoûtante, à se

KALTHOUM d’Ibrahim Maalouf

Le trompettiste aux mille facettes s’entoure de la formation l’ayant accompagné sur Wind en 2011 (Frank Woeste au piano, Clarence Penn à la batterie, Larry Grenadier à la basse et Marc Turner au saxophone) pour réinterpréter Alf Leila Wa Leila, l’une des plus célèbres chansons de la légende égyptienne Oum Kalthoum. Cette suite d’une heure est ici traduite dans un jazz sobre où la science du rythme de Woeste et

FROM KINSHASA- Mbongwana star

C’est tout le bruit et la fureur de Kinshasa que contient le premier album de Mbongwana star, formé de deux anciens du Staff Benda Bilili, rendu célèbre par le documentaire de Renaud Barret, et de jeunes musiciens congolais. Un afrobeat saturé d’électronique nous assaille et nous plonge dans un état extatique, porté par un souffle urbain à mille lieux des stéréotypes sur la musique africaine. Il y a quelque chose

GOLDEN TICKET – Golden rules

L’été va se prolonger quelques mois encore grâce à l’album de Golden rules, combo réunissant le producteur Paul White et le MC Eric Biddines. Le flow chaleureux de ce dernier est soutenu à merveille par les instrumentaux au groove affûté de White, tout en rondeurs, qui entraînent une irrépressible envie de secouer les cervicales. Essayez-donc de résister à It’s over ou Don’t be, ou dans un autre genre à l’envoûtant

SONGS OF THE ARC OF LIFE – Yo-Yo Ma et Kathryn Stott

Le violoncelliste le plus célèbre du monde, qui a enregistré plus de 90 albums et décroché 18 Grammy Awards, a exploré Chostakovitch, Schubert comme le jazz ou la bossa-nova et joué avec Sting ou Ennio Morricone, s’associe ici à la pianiste Kathryn Stott. Au programme, Bach, Debussy Beau soir, Brahms ou Messiaen Louange à l’Éternité de Jésus, et quelques détours comme avec Tango Jalousie et La Gitana. Les classiques légendaires