Tag "CD"

« Saxophonie » d’Ellipsos : nouveau souffle

Quatuor Ellipsos © Droits Réservés Avec Saxophonie, le quatuor Ellipsos partage avec nous l’intégrale des œuvres pour saxophone de Fernande Decruck, compositrice oubliée qui aimait jouer avec les couleurs musicales, distillant des ambiances quasi-cinématographiques. Chez NoMad music. La musique de Fernande Decruck n’a jamais été jouée de son vivant. Disparue en 1954, professeur d’harmonie au Conservatoire de Paris qui a eu parmi ses élèves Olivier Messiaen, elle composait uniquement pour son entourage. Ses

« Let my people go » d’Archie Shepp : double coeur

Let my people go, le saxophoniste vétéran Archie Shepp livre  un nouveau dialogue de haute volée avec un pianiste aux côtés de Jason Moran. En résulte un album superbe, qui s’adresse directement à notre âme et à celle des musiques afro-américaines. À 83 ans, la parole et le souffle d’Archie Shepp résonnent avec toujours autant d’éloquence, de profondeur et d’élégance. Familier des duos saxophone-piano (avec Joachim Kühn, Abdullah Ibrahim, Siegfried Kessler…), il s’associe ici

John Carpenter : encore plus de peur

John Carpenter, maître de l’angoisse au cinéma, est devenu un musicien électro à part entière avec ses Lost Themes, dont le troisième volet Alive after death ressuscite les ambiances glacées de ses films. Qui n’a pas encore, niché dans un coin de son cerveau comme un inquiétant parasite, le thème de Halloween, la nuit des masques, dont la musique a autant marqué le spectateur que le masque sans expression de son tueur Michael

Eric Frasiak : la voix d’un ami

Eric Frasiak sort le deuxième volet d’une trilogie consacrée à François Béranger, dont le chanteur et guitariste barisien reprend dix-sept chansons libres et libertaires. Depuis ses débuts à la fin des années 80, Eric Frasiak trace un sillon né d’influences croisées : le rock’n’roll, qui laissera ses traces électriques dans sa musique et la chanson de Ferré, Brel ou Lavilliers. Une famille de « presque frangins » où François Béranger, trésor oublié de la chanson

L’envol en solitaire

On retrouve le jeu aérien et le son cristallin du guitariste Jean-Pascal Boffo sur InviZible, douzième album pour lequel il effectue un retour au solo après La Boîte à musique il y a dix ans. Pour Jean-Pascal Boffo, l’inspiration est une chose fugace. Dans l’esprit de cet autodidacte privilégiant l’improvisation, elle surgit comme le vol de ces papillons qui figurent sur la pochette de son dernier album InviZible. Dès lors,

Floraison de Synthèse

Avec Muance, son sixième album, le messin Chapelier fou continue de tisser sa toile pour mieux nous envelopper dans ses univers rêveurs, tout en développant les liens entre musique électronique et acoustique. Chez Louis Warynski alias Chapelier fou, technique méticuleuse et travail opiniâtre se mêlent à la sensibilité et à l’instinct, donnant à ses compositions une allure à mi-chemin entre la pièce d’orfèvrerie et l’organisme vivant. « Au fil des morceaux et

A MULHER DO FIM DO MUNDO d’Elza Soares

(©DR) L’inoxydable joyau de la musique brésilienne sort à 79 ans un album incroyable naviguant au sein d’un chaos perpétuel de rythmes afro-brésiliens, de punk et de noise-rock, secoué par le chant protéiforme, gracieux ou brisé de toutes parts d’une fille portée par la rage de la musique et de la vie. Elza Soares a connu la misère, l’exploitation puis la gloire dans les années 50, avant une longue traversée

AND THE ANONYMOUS NOBODY De La Soul

(©DR) Faisant quasiment l’unanimité au sein des scènes hip-hop, soul, jazz et de leurs publics, De La Soul est un dinosaure aux pattes aussi solidement plantées dans les origines boom-bap de la fin des années 80, celles de A Tribe called quest ou The Roots, que dans notre époque traversée par des rappeurs tapageurs et dispensables. Une présence indiscutable confirmée par ce and the Anonymous nobody bourré d’invités comme Snoop

MY WOMAN d’Angel Olsen

(©DR) Se nichant dans les recoins sombres d’un folk-rock à vif traversé d’éclats de lumière, Angel Olsen, qui a débuté sa carrière dans le punk chrétien puis comme choriste au sein du groupe Mekons de Bonnie Prince Billy, s’affirme avec My woman comme une conteuse inspirée. Sa voix sait se faire vaporeuse et mystique (Intern), rock et affûtée (Shut up kiss me), profonde et déterminée (Not gonna kill you)… un

MOTHER de Jacky Terrasson & Stéphane Belmondo

Le pianiste Jacky Terrasson et le trompettiste Stéphane Belmondo se côtoient depuis une trentaine d’années, de leurs débuts à Paris dans le groupe du contrebassiste Pierre Boussaguet où l’on retrouva aussi Lionel Belmondo, puis dans les années 90 au sein du quintet de Dee Dee Bridgewater pour une tournée mondiale. Atteignant des sommets d’inspiration lors de leurs fréquents duos en live, où leur complicité humaine et musicale est tout aussi