Tag "Canal Plus"

« Dexter » le retour

Il est de retour, et il a soif de sang frais : le tueur en série mythique revient dans une minisérie. Celui qui a quitté une Miami en proie à un terrible ouragan pour les forêts de l’Oregon, est désormais installé incognito dans l’État de New-York. Faites place au tout nouveau Dexter réalisé par Clyde Phillips. Connaissez-vous Dexter Morgan ? Le jour, c’est un éminent expert médico-légal qui travaille pour la police de Miami. Il est

« Covidwood, l’année où Hollywood s’arrêta » : rêves sur pause

Didier Allouch, le monsieur Cinéma de Canal +, revient sur une période qui a interrompu la course d’une industrie tout en accélérant sa transformation dans Covidwood, l’année où Hollywood s’arrêta. Un documentaire éclairant, riche en témoignages et réflexions de stars, producteurs, gérants de salles et de nombreux autres acteurs du monde hollywoodien. Je vous l’accorde : à l’heure de la réouverture des cinémas, on n’a pas forcément envie de revoir ces images de salles

« Pose » de Ryan Murphy : à la maison Evangelista

Avec un style irréprochable et des chorégraphies impeccables, Pose nous ouvre les portes des « ballrooms » des années 80-90 outre-Atlantique. Ryan Murphy nous offre une série intimiste et glamour qui, entre quelques larmes de joie ou de tristesse, nous donne envie de « voguer » sur du Donna Summer. New-York, 1987. Ronald Reagan est président, Donald Trump fait figure de modèle de réussite absolue, les traders ont le vent en poupe. L’heure est à l’ambition

« It’s a sin » : déni soit-il

Après l’excellente série dystopique Years and Years, Russel T. Davies revient dans It’s a sin sur une décennie de sida à Londres. Un groupe de jeune gens tout juste arrivés dans la capitale britannique voient leur liberté nouvellement acquise et leur insouciance dérobées lorsque la maladie frappe leur communauté. Une fresque poignante et sublime. En septembre 1981, un vent nouveau de liberté souffle pour Ritchie, Roscoe et Colin. À 18 ans, il est

« 6 x confiné.e.s » sur MyCanal

La pandémie et le confinement qui en a découlé continuent d’inspirer les artistes. En octobre dernier déjà, Netflix mettait en ligne Social Distance, une série entièrement tournée à l’aide de webcams et de vidéoconférences, et qui suivait le quotidien de personnes en quarantaine, à travers leurs écrans. C’est au tour de Canal+ d’offrir une création originale sur l’impact de la pandémie dans la vie de tout un chacun. Chaque épisode

« OVNI(S) » : placard à Giscard

Quand Au service de la France et Le Bureau des Légendes rencontrent X-Files, ça donne une pépite inspirée de faits réels, aussi loufoque qu’intrigante. Nouvelle création originale de Canal+, OVNI(S) explore les phénomènes paranormaux en France, à la fin des années 70. Connaissez-vous le GEPAN ? En 1977, un Français sur cinq croit en l’existence des extraterrestres. Partant de ce constat, Valéry Giscard d’Estaing donne son aval pour la création du Groupe

« Calls » de Timothée Hochet

Calls a tout d’un ovni audiovisuel. Fiction sonore comme on peut en entendre à la radio, la série ne passe cependant pas sur les ondes, mais bien à la télé : c’est un concept original comme on en voit rarement sur le petit écran. Adaptée d’un court-métrage de Timothée Hochet réalisé en 2016, la mini-série se décrit comme « une expérience auditive » et se décline en une dizaine d’épisodes par saison. À la