Tag "BREXIT"

De Gaulle et l’Europe

© Droits réservés « Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant «l’Europe !», «l’Europe !», «l’Europe !», mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien. » La phrase, célèbre, prononcée par de Gaulle, lors d’un entretien radiodiffusé et télévisé, le 14 décembre 1965, pouvait laisser accroire que ce dernier portait un regard ironique et désabusé sur l’idée européenne. Non pas. C’est au

Wallonie : Les répercussions potentielles du Brexit

© DR Le Brexit pourrait faire perdre jusqu’à 5.000 emplois à la Wallonie selon une simulation réalisée par l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS). « Les effets potentiels du Brexit sur les économies européennes demeurent à ce stade, délicats, à estimer », précise d’emblée l’Institut wallon de l’évaluation, de la prospective et de la statistique (IWEPS) qui tente néanmoins de déterminer quelles seront les répercussions économiques

BREXIT ET MAINTENANT ?

(Photos : ©DR) Les Britanniques ayant choisi de divorcer, la France, l’Allemagne et l’Italie qui a pris du galon, affirment que l’UE n’est pas à genoux pour autant. Mieux, elle entend rebondir et aller de l’avant. Pour l’heure, ça tourne surtout un peu en rond mais ça va venir. « Beaucoup pensaient après le Brexit que l’Europe était finie. Ce n’est pas le cas », a déclaré Matteo Renzi, le chef

I WANT MY MONNET BACK !

« I want my money back 1 » Cette célèbre harangue de Margaret Thatcher à l’adresse du sommet des chefs d’Etats et de gouvernements des neuf pays de la communauté européenne, est vieille de près de quarante ans 2. À travers son parler cash, la Dame de Fer entendait alors rappeler que la Grande-Bretagne avait, de toute éternité, eu le sentiment qu’elle payait plus qu’elle ne recevait du budget européen. Ce

LE LUXEMBOURG OPPORTUNISTE ?

(©DR) L’Irlande est le pays le plus affecté, devant la petite île de Malte et le Luxembourg, par le Brexit compte tenu de la nature de leurs économies. Viennent ensuite Chypre et la Suisse. C’est en tout cas ce que prétendent les experts en la matière. Mais il n’en reste pas moins vrai que chacun de ces petits pays ne manque généralement pas de ressources pour rapidement s’adapter à la

L’IMMIGRATION A PESÉ

(©DR) Désir de s’affranchir des règles dictées par l’UE, quitter un navire qui prend l’eau, sentiment que le Royaume-Uni sera plus performant en jouant solo… Les explications avancées par les experts pour expliquer le « leave », sont diverses. Mais il semblerait que la question de l’immigration a pesé lourd dans les urnes. L’immigration des pays de l’Est européen à laquelle s’est ajoutée celle des réfugiés de bon nombre de pays non-européens

CAMERON START AND GO

(©DR) Le premier ministre David Cameron qui a annoncé sa démission à l’annonce des résultats du référendum, est à l’origine du Brexit. C’est lui, il y a près de 10 ans, alors qu’il était le chef du parti conservateur avait pris l’engagement d’organiser un référendum sur le Traité de Lisbonne si son camp l’emportait aux législatives de 2010. La promesse était passée à la trappe pendant quelques années. Mais en

AFFIRMATION INSULAIRE

(©DR) Les Britanniques ont choisi, le 23 juin dernier, de quitter l’UE. David Cameron a annoncé sa démission dès les résultats connus. Reste désormais à organiser le divorce. Et à en assumer les conséquences.   Avec près de 52%, l’avance du « bye-bye ! » s’est avérée un peu plus confortable qu’attendue. Il n’en reste pas moins vrai que le pays est sacrément divisé sur la question. Ce qui ne va pas arranger ses