Tag "BIOPIC"

« La Méthode Williams » : volonté et détermination

Nommé King Richard en version originale, La Méthode Williams est un biopic de Reinaldo Marcus Green qui ne se focalise pas sur les multiples victoires de Venus et Serena mais davantage sur le rêve un peu fou de leur père Richard : celui de voir  un jour ses filles sortir de leur milieu défavorisé en accédant aux titres de championnes mondiales de tennis. En interprétant le rôle d’un père protecteur, déterminé et ambitieux, Will Smith

« Suprêmes » d’Audrey Estrougo

Seine-Saint-Denis, fin des années 80. Les cités défavorisées du 93 sont le théâtre de violents affrontements entre la police et les jeunes résidents. Une bande d’amis trouvent un exutoire dans plusieurs formes d’expression artistique. Après la danse et le graff, ils se tournent vers un mouvement musical fraîchement débarqué des États-Unis : le hip-hop. En écrivant des textes révoltés portées par un flow frénétique, Didier Morville et Bruno Lopes extériorisent leur rage

« Aline » de Valérie Lemercier

Presque toutes les plus grandes chanteuses ont eu droit à leur biopic musical : Édith Piaf, Dalida, Diana Ross, Tina Turner, et plus récemment Aretha Franklin avec le film Respect. Il était grand temps qu’on rende hommage à la plus québécoise des divas, à savoir nulle autre que Céline Dion. Librement inspiré de la vie de cette dernière, Aline retrace l’existence de l’artiste, de ses 5 à ses 55 ans. C’est au

« Respect » de Liesl Tommy

Respect. C’est avec cette reprise d’Otis Redding qu’Aretha Franklin passe en 1967 d’artiste en herbe à véritable icône de la musique. Et le film au titre éponyme prouve que du respect, Aretha Franklin en impose, aussi bien dans sa carrière musicale comme dans son combat militant pour les droits civiques. Dans ce biopic, on découvre comment la jeune Aretha, fille du pasteur C.L. Franklin et choriste de gospel dans l’église

Napoléon au cinéma : César du 7ème art

DOSSIER SPÉCIAL NAPOLÉON 1ER S’il y a bien un domaine où le règne de Napoléon perdure, c’est bien celui du cinéma. Un seul numéro de L’Estrade ne suffirait pas pour passer en revue les nombreuses productions que ce personnage autant haï qu’admiré a suscitées. Selon l’historien Jean Tulard, grand spécialiste de l’empereur, plus de 1000 films ou téléfilms lui auraient été consacrés. En voici un petit échantillon. Comment ne pas commencer

« Gainsbourg (vie héroïque) » : tout conte fait

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS En 2010, le plus provocateur des chanteurs français avait droit à un hommage sur la grande toile du 7e art. Gainsbourg façon Joann Sfar, ça avait donné un projet décalé, que l’apprenti cinéaste présentait alors comme un conte plutôt qu’un biopic. Inspiré de la vie et des amours de l’homme à la tête de chou, Gainsbourg (vie héroïque) était autant un hommage à l’artiste qu’aux femmes qui ont

BOHEMIAN RHAPSODY de Bryan Singer

Tournage compliqué que celui de Bohemian Rhapsody, qui a vu le réalisateur Bryan Singer être remplacé par Dexter Fletcher (toutefois non crédité comme co-réalisateur) en cours de tournage, après avoir été accusé d’agression sexuelle sur un mineur. Très classique dans sa mise en scène, le biopic suit les débuts de Queen jusqu’à son concert emblématique au Live Aid de Londres en 1985, dont la reconstitution à l’écran est tout simplement

WALK THE LINE de James Mangold

Avec Walk The Line, James Mangold concrétisait un vieux projet. L’icône de la country-rock Johnny Cash, dont il connaît la vie sur le bout des doigts, est au cœur de ce biopic oscillant entre drame et romance, sorti en 2005. L’histoire se concentre notamment sur sa relation avec June Carter, qu’il finira par épouser et qui l’aidera à combattre ses vieux démons, lui qui était accro à l’alcool et aux

AMADEUS de Milos Forman

Considéré comme le chef d’œuvre de Milos Forman, pourtant loin d’être un manchot derrière la caméra (on lui doit notamment Man on the Moon et Vol au dessus-d’un nid de coucou), Amadeus est un film flamboyant qui ravira les amateurs de musique classique. Cette grande fresque historique tournée à Prague (dans la patrie du cinéaste disparu en 2018) dépeint la rivalité entre les compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart et Antonio Salieri,

TOUS LES MATINS DU MONDE d’Alain Corneau

La viole de gambe peut dire merci à ce film qui contribua à la faire connaître. On nage en plein baroque dans cette œuvre musicale et historique signée Alain Corneau, adaptée du roman éponyme écrit par Pascal Guignard. Tous les matins du monde retrace la vie de Marin Marais, prestigieux musicien de Louis XIV. Le compositeur est incarné à l’écran par Gérard Depardieu, mais aussi son fils Guillaume (disparu en