Tag "BIOPIC"

« Gainsbourg (vie héroïque) » : tout conte fait

SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS En 2010, le plus provocateur des chanteurs français avait droit à un hommage sur la grande toile du 7e art. Gainsbourg façon Joann Sfar, ça avait donné un projet décalé, que l’apprenti cinéaste présentait alors comme un conte plutôt qu’un biopic. Inspiré de la vie et des amours de l’homme à la tête de chou, Gainsbourg (vie héroïque) était autant un hommage à l’artiste qu’aux femmes qui ont

BOHEMIAN RHAPSODY de Bryan Singer

Tournage compliqué que celui de Bohemian Rhapsody, qui a vu le réalisateur Bryan Singer être remplacé par Dexter Fletcher (toutefois non crédité comme co-réalisateur) en cours de tournage, après avoir été accusé d’agression sexuelle sur un mineur. Très classique dans sa mise en scène, le biopic suit les débuts de Queen jusqu’à son concert emblématique au Live Aid de Londres en 1985, dont la reconstitution à l’écran est tout simplement

WALK THE LINE de James Mangold

Avec Walk The Line, James Mangold concrétisait un vieux projet. L’icône de la country-rock Johnny Cash, dont il connaît la vie sur le bout des doigts, est au cœur de ce biopic oscillant entre drame et romance, sorti en 2005. L’histoire se concentre notamment sur sa relation avec June Carter, qu’il finira par épouser et qui l’aidera à combattre ses vieux démons, lui qui était accro à l’alcool et aux

AMADEUS de Milos Forman

Considéré comme le chef d’œuvre de Milos Forman, pourtant loin d’être un manchot derrière la caméra (on lui doit notamment Man on the Moon et Vol au dessus-d’un nid de coucou), Amadeus est un film flamboyant qui ravira les amateurs de musique classique. Cette grande fresque historique tournée à Prague (dans la patrie du cinéaste disparu en 2018) dépeint la rivalité entre les compositeurs Wolfgang Amadeus Mozart et Antonio Salieri,

TOUS LES MATINS DU MONDE d’Alain Corneau

La viole de gambe peut dire merci à ce film qui contribua à la faire connaître. On nage en plein baroque dans cette œuvre musicale et historique signée Alain Corneau, adaptée du roman éponyme écrit par Pascal Guignard. Tous les matins du monde retrace la vie de Marin Marais, prestigieux musicien de Louis XIV. Le compositeur est incarné à l’écran par Gérard Depardieu, mais aussi son fils Guillaume (disparu en

LA MÔME d’Olivier Dahan

Monument de la chanson française, Edith Piaf revit à travers ce film sorti en 2007. On se souviendra surtout de l’interprétation de Marion Cotillard, totalement habitée par son personnage. La Môme marquera au passage un tournant dans sa carrière, elle qui obtiendra l’Oscar de la meilleure actrice en 2008 (mais aussi un César), ce qui n’était pas arrivée à une Française depuis Simone Signoret, en 1960, pour Les chemins de

EN ROUTE POUR LA GLOIRE de Hal Ashby

Les nouvelles générations ne connaissent sans doute pas son nom, mais Woody Guthrie fut une véritable légende de la musique folk au siècle dernier. Considéré comme un pionnier de la chanson engagée, le natif de l’Oklahoma a fait l’objet d’un long-métrage dirigé par Hal Ashby, réalisateur entre autres du film culte Harold et Maude, mis en musique par Cat Stevens. A travers En route pour la gloire, sorti en 1976,

BIRD de Clint Eastwood

C’est, aux yeux de certains, le chef d’œuvre de la filmographie de Clint Eastwood. En bon fanatique de jazz, l’acteur et cinéaste s’est attaqué à une légende du jazz avec ce Bird témoignant d’une grande maîtrise de la mise en scène. Le saxophoniste alto Charlie Parker est au cœur de ce film, considéré comme une des références en matière de biopic. Clint Eastwood n’hésite pas à brosser la part sombre

THE DOORS d’Oliver Stone

Classé parmi les 10 meilleurs biopics musicaux de tous les temps par le magazine Rolling Stone, The Doors, sorti sur les écrans en 1990, retrace la vie de son leader charismatique Jim Morrison, mort à l’âge de 27 ans à Paris et enterré au cimetière du Père-Lachaise, où sa tombe demeure toujours l’une des plus visitées, presque 50 ans après sa disparition. Le cinéaste de Platoon a confié le rôle

I’M NOT THERE de Todd Haynes

Dans la catégorie des biopics musicaux originaux, celui réalisé par Todd Haynes vaut assurément le détour. Pour I’m Not There, inspiré par la musique et les multiples vies du poète Bob Dylan, le réalisateur de Carol et de Dark Waters a en effet décidé de confier à cinq acteurs et une actrice l’interprétation du chanteur folk et prix Nobel de la littérature 2016, lequel, au passage, n’apparaît jamais dans ce