Tag "BD"

Cœurs sauvages

Lomig met en images avec sensibilité le roman Dans la Forêt de Jean Hegland, dans lequel deux sœurs livrées à elles-mêmes réapprennent à vivre après l’effondrement de la civilisation. Chez Sarbacane. Eva sera danseuse étoile, Nell ira à Harvard : dans leur maison perdue au cœur de la forêt californienne, les deux adolescentes poursuivent leurs rêves sous l’œil bienveillant de leurs parents. Mais dans le monde extérieur, les coupures d’électricité et les pénuries se multiplient,

Les deux vies de Pénépole de Judith Vanistendael

Depuis dix ans, Pénélope met ses compétences de chirurgienne au service des victimes du conflit syrien, qui ne cessent de la hanter. Une vie et un engagement qui ont fini par prendre le dessus sur sa vie de famille, qui pour elle commence à perdre de son sens tandis qu’elle revient parmi les siens pour un congé. Les délicates taches d’aquarelle de Judith Vanistendael, surmontées par un trait discret mais

La Vengeance de Croc-en-jambe de Moog & Lehmann

Comparses de longue date, Matthias Lehmann et le messin Nicolas Moog se transforment en un duo de musiciens poissards pour cette histoire pré-publiée dans « le journal d’umour et bandessinées ». Nic et Matt, donc, sont plongés malgré eux au cœur d’une guerre des gangs en pleine vallée de la Fensch. Et que ça se délecte de dessiner des tronches impossibles sur fond d’histoires familiales tordues et de situations rocambolesques… mais au-delà de

Robinson suisse d’Alex Baladi

Alex Baladi s’inspire de la traduction du célèbre roman pour la jeunesse de Johann David Wyss effectuée par Isabelle de Montolieu, et se saisit de la même liberté dont a usé cette dernière pour en livrer une version personnelle loufoque et chatoyante. Papiers découpés, acrylique, crayons, feutres, gouache et stylo bille redessinent l’île paradisiaque où ont échoué les robinsons suisses, occupés entre vie de famille, exploration et crainte des éléments

Chroniques explosives de Jean Chauvelot

Tel un Vil Coyote des années 2000, Jean Chauvelot fait boum au terme de chacune de ces Chroniques explosives. Tranches de vie et grands délires, petits tracas et drames de la vie constituent la nitroglycérine nichée dans le cœur et dans le corps filiforme de son alter-ego Jean-Jean. Plein de trouvailles graphiques aux quatre coins de la page, Chroniques explosives est une successions d’histoires courtes drôles, absurdes, touchantes rappelant parfois

La Tournée d’Andi Watson

Après avoir perdu sa valise, G.H. Fretwell, auteur anglais mineur en tournée de dédicaces, désespère de parvenir à signer l’un de ses livres. Bientôt, il apprend qu’un mystérieux assassin surnommé « le tueur à la valise » s’en prend exclusivement aux libraires. Le chaos, la décrépitude et l’étrange semblent se faire de plus en plus oppressants, sans que Fretwell ne se départisse de sa pondération et de sa politesse. Un récit kafkaïen

Winter trauma de Simon Hanselmann

La suite des aventures de Megg, Mogg et Owl, la sorcière, le chat et le hibou les plus dépravés et dépressifs de l’histoire de la bande-dessinée. Récompensée en 2018 à Angoulême, la série de l’australien Simon Hanselmann cultive l’art du mauvais goût, distillé par un dessin enfantin, bondissant de situations affreusement débiles et obscènes en excès de drogues et d’alcool quasiment à chaque page. Au-delà du trash, c’est un récit

Écrans de fumée

Plongeon dans l’univers toxique de l’industrie du tabac et de ses stratagèmes avec Cigarettes, le dossier sans filtre de Pierre Boisserie et Stéphane Brangier, une enquête dessinée édifiante et passionnante. Chez Dargaud. Comment une industrie peut-elle vendre un produit mortel une fois sur deux pour ses consommateurs en lui faisant croire qu’il symbolise la liberté, l’indépendance d’esprit et l’affirmation de sa personnalité ? C’est ce qu’expliquent Pierre Boisserie et Stéphane Brangier au sein de Cigarettes,

Château de rêves

© CD57 Le Festival BD de Malbrouck, à Manderen, cultive les imaginaires aussi bien entre les pages qu’au sein d’un lieu évocateur, transfiguré pour l’occasion, place-forte en développement dédiée au 9e art. Pour sa troisième édition, le Festival BD de Malbrouck réunit une cinquantaine d’auteurs, artisans du comic book made in USA ou de la bande dessinée franco-belge, mettant en scène super-héros, fresques historiques et récits d’aventure. Mais si ces invités

Duel au sommet

Après Ailefroide, Altitude 3954, Jean-Marc Rochette nous emmène à nouveau vers les sommets avec Le Loup, face-à-face haletant entre l’homme et la bête, à la fois lutte et réflexion sur la possibilité d’une harmonie. Chez Casterman. La couverture seule de cette nouvelle histoire de Jean-Marc Rochette suffit à enthousiasmer le lecteur qui a déjà eu entre les mains Ailefroide, Altitude 3954. On y retrouve ces blancs, ces bleus, ces noirs qui émerveillaient déjà