Tag "BD"

En attendant l’apocalypse

Œuvre d’anticipation aussi intelligente qu’inquiétante, Des Milliards de miroirs de Robin Cousin nous place aux côtés d’une humanité face à son dernier espoir de survie. Aux éditions Flblb. Le Chercheur fantôme et Le Profil de Jean Melville, Robin Cousin réalise un nouvel album questionnant notre rapport au progrès et à la science à travers toutes ses possibilités et ses excès. Dans Des Milliards de miroirs, la Terre se meurt : nous sommes au tournant

Aristophania T.1 : Le Royaume d’azur de Dorison & Parnott

Marseille, 1900. Une guerre s’annonce entre le Roi Banni et la Reine d’azur, et leurs magiciens respectifs se mettent en ordre de bataille. Parmi eux, le père de nos trois jeunes héros, livrés à eux-même après la mort de celui-ci et recueillis par une intrigante comtesse. Après l’épique Maître d’armes, le duo Xavier Dorison et Joël Parnotte se tourne vers la fantasy et joue à merveille sa partition : récit rythmé et

Carpe Diem Amour, spleen et Tatouages de Timothée Ostermann

Sa chérie le quitte, il décide de se faire son premier tatouage et prend la chose très à cœur, parfois un peu trop… après le monde de la grande distribution et les clubs de football de campagne, Timothée Ostermann évoque une nouvelle pratique devenue presque aussi populaire que les deux sus-citées. En immersion dans un salon de Carling, le jeune auteur alsacien découvre un monde fait de passion, d’anecdotes improbables et

Open Bar, 1ère tournée de Fabcaro

Djembé, bimbo, bébé éléphant et poulet rôti : la couverture du dernier Fabcaro opère une synthèse fidèle de ce nouvel album. A grands coups d’une seule page à chaque gag, il introduit dans notre réalité des éléments et événements totalement improbables, rajoute l’absurdité à l’absurdité, vise juste. Grâce à trois coups de crayon, pas mal d’imagination et un talent certain pour tailler des dialogues inoubliables, Fabcaro est devenu l’auteur de BD le

Rêve d’enfer

Frederik Peeters a lâché prise : Saccage, publié chez Atrabile, est une succession de tableaux dantesques, trame d’un récit muet entre anticipation et cauchemar où s’empilent icônes et références. Avec ses précédents albums, L’Odeur des garçons affamés, L’Homme gribouillé ou la série Aâma, l’auteur suisse laissait déjà libre cours à une imagination débridée qui nous emmenait dans des univers totalement singuliers. On garde souvent de leur lecture des images comme marquées

Brigade Verhoeven – Irène de Bertho & Corboz

Petit par la taille, le commandant Verhoeven est grand par l’esprit. Aussi cultivé qu’animé par un instinct et un engagement sans failles, même lorsque sa femme s’apprête à accoucher, le policier se lance sur les traces d’un tueur en série qui s’inspire des meurtres des plus grands romans policiers. Cette seconde adaptation des romans de Pierre Lemaître par le duo Bertho et Corboz a le rythme soutenu d’un bon polar.

Saint Rose, à la recherche du dessin ultime de Hugues Micol

Hugues Micol a trouvé le trait parfait, mais une cigogne lui a volé son dessin. C’est le point de départ de cet album picaresque et réjouissant, ode aux récits d’aventures à l’exotisme exacerbé. Avec l’aide d’un équipage d’aventuriers aussi haut en couleurs que ses planches, de Macao jusqu’au refuge d’un méchant aussi jamesbondesque que trumpien, notre auteur semble aussi paumé qu’enthousiaste lorsqu’il joue les Tintin d’opérette. A la planche à

Tropique de la violence de Gaël Henry

Moïse porte le nom d’un miraculé et sur son visage une malédiction : à Mayotte, une pupille marron et l’autre verte c’est la marque du Djinn, synonyme de malheur. Abandonné par sa mère et recueilli par une infirmière aimante, qui l’élèvera dans un environnement protégé, Moïse finira par s’exposer à la violence des bandes de Gaza, le bidonville de Grande-Terre. Récit rude et sombre, où l’on ne fait qu’entre-apercevoir les beautés de

Objectif Malbrouck

© Hergé-Moulinsart 2019 À partir du 30 mars et jusqu’au 30 novembre 2019, le Château de Malbrouck à Manderen accueille Hergé : une vie, une œuvre,  une exposition unique en France dédiée au travail du père du plus célèbre reporter du 9e art. Un événement destiné à faire définitivement de Malbrouck un haut-lieu de la bande dessinée. Après l’organisation en 2017 de l’année Kirby avec la mise en œuvre de l’exposition Les

Trap de Burniat & Michiels

À trop vouloir voler les peaux d’animaux fantastiques pour acquérir leurs pouvoirs, il finit par risquer la sienne… accompagné de son chien bleu, un chasseur téméraire mais pas très futé se lance sur les traces d’une bête féroce dans un album muet alternant entre gags et combats homériques quoiqu’improbables. On adore le monde étrange et les créatures délirantes imaginés par ce duo qui ne manque jamais d’inventivité, d’humour et de talent.