Tag "Quai des bulles"

DOUBLE TROUBLE

Fàbio Moon et Gabriel Bà continuent à retracer les destins et les passions complexes de personnages aux prises avec leurs congénères avec Deux frères, l’histoire d’une lutte fratricide destructrice. Paru chez Urban graphic. Le labyrinthique Daytripper les a fait connaître en 2012, révélant leur formidable talent de conteurs avec ce long voyage entre les vies de l’écrivain Bràs de Oliva Domingos. Puis vint L’Aliéniste, l’an dernier, adapté d’une nouvelle de Machado de Assis, où

L’OMBRE DU MAÎTRE

Avec Les Grands peintres, Glénat se lance dans une ambitieuse série au long cours, dont l’un des trois premiers tomes est consacré à Goya. Un album à l’identité affirmée. Une démarche prometteuse pour les volumes à venir. Décliner les « grands » conflits, les « grandes » figures historiques et artistiques en bande-dessinée constitue une méthode marketing éprouvée, destinée à rameuter un public passionné par ces sujets mais peu friand de 9ème art… et qui accouche bien souvent

QUAI DES BULLES

L’ÂME EXPLOSÉE Plongé dix jours dans le coma, puis soumis à de violentes crises, l’auteur Matthieu Blanchin tente de traduire avec Quand vous pensiez que j’étais mort, chez Futuropolis, une expérience hors du commun dans un album qui ne l’est pas moins. Il aura fallu plus de dix années au dessinateur du Val des ânes et de la trilogie Martha Jane Cannary pour accoucher de cet album, sous-titré Mon quotidien dans le coma : cent

QUAI DES BULLES

LA VIE EN QUARTIERS Building stories, la dernière œuvre de Chris Ware, nous propose rien de moins que de reconstituer une existence, divisée en objets-séquences par le prodige de la bande-dessinée américaine. Paru chez Delcourt. On passe un petit moment devant Building stories, cherchant la porte d’entrée, avant de comprendre que chacune de ses parties constitue une ouverture possible. Après avoir ouvert ce grand coffret renfermant 14 albums sous des

LITTLE TULIP, F. BOUCQ ET J. CHARYN

François Boucq (Bouncer avec Jodorowsky notamment) retrouve Jérôme Charyn pour une histoire en béton armé, une fresque ultra-riche en termes d’ambiance et de contenu, relevée par une superbe galerie de sales gueules. On y suit Pavel, immigré russe dans le New-York des années 70, tatoueur et dessinateur de génie, au moment où sévit un insaisissable tueur. Les mystères se dissipent au fil des flash-backs de son enfance au sein des

UN OCÉAN D’AMOUR, W. LUPANO ET G. PANACCIONE

Ravissement, pureté originelle : Lupano et Panaccione jouent des mécanismes les plus simples du médium bande-dessinée pour enchaîner des séquences si expressives et malignes que le texte en devient superflu. Un pêcheur breton quitte comme chaque matin sa bigouden chérie pour taquiner le goujon sur sa coquille de noix. Une succession incroyable d’événements catastrophiques et absurdes va l’emmener loin de sa bien-aimée, qui plie ses gaules direction l’autre côté de la grande

L’ALIÉNISTE DE FABIO MOON ET GABRIEL BA

Les auteurs de l’épopée fantasmagorique Daytripper adaptent ici une nouvelle du brésilien Machado De Assis, où l’érudit Simon Baccamarte, docteur ès choses de l’esprit, met sans dessus dessous la paisible bourgade d’Itaguaì en explorant les frontières entre raison et folie. Notables ou anonymes, bientôt nul ne sera à l’abri d’un internement au sein de sa Maison Verte. Moon et Ba nous font découvrir un récit intelligent et satirique, une fable