Tag "Bande dessinée"

Chroniques explosives de Jean Chauvelot

Tel un Vil Coyote des années 2000, Jean Chauvelot fait boum au terme de chacune de ces Chroniques explosives. Tranches de vie et grands délires, petits tracas et drames de la vie constituent la nitroglycérine nichée dans le cœur et dans le corps filiforme de son alter-ego Jean-Jean. Plein de trouvailles graphiques aux quatre coins de la page, Chroniques explosives est une successions d’histoires courtes drôles, absurdes, touchantes rappelant parfois

La Tournée d’Andi Watson

Après avoir perdu sa valise, G.H. Fretwell, auteur anglais mineur en tournée de dédicaces, désespère de parvenir à signer l’un de ses livres. Bientôt, il apprend qu’un mystérieux assassin surnommé « le tueur à la valise » s’en prend exclusivement aux libraires. Le chaos, la décrépitude et l’étrange semblent se faire de plus en plus oppressants, sans que Fretwell ne se départisse de sa pondération et de sa politesse. Un récit kafkaïen

Winter trauma de Simon Hanselmann

La suite des aventures de Megg, Mogg et Owl, la sorcière, le chat et le hibou les plus dépravés et dépressifs de l’histoire de la bande-dessinée. Récompensée en 2018 à Angoulême, la série de l’australien Simon Hanselmann cultive l’art du mauvais goût, distillé par un dessin enfantin, bondissant de situations affreusement débiles et obscènes en excès de drogues et d’alcool quasiment à chaque page. Au-delà du trash, c’est un récit

Écrans de fumée

Plongeon dans l’univers toxique de l’industrie du tabac et de ses stratagèmes avec Cigarettes, le dossier sans filtre de Pierre Boisserie et Stéphane Brangier, une enquête dessinée édifiante et passionnante. Chez Dargaud. Comment une industrie peut-elle vendre un produit mortel une fois sur deux pour ses consommateurs en lui faisant croire qu’il symbolise la liberté, l’indépendance d’esprit et l’affirmation de sa personnalité ? C’est ce qu’expliquent Pierre Boisserie et Stéphane Brangier au sein de Cigarettes,

L’aventure continue

© Original Watts Il a été l’un des premiers français à travailler pour Marvel avant de créer des fresques épiques et sanglantes avec Vae Victis ou De Silence et de sang : Jean-Yves Mitton sera le parrain de la 3e édition du Festival BD de Malbrouck. À 74 ans, Jean-Yves Mitton n’a pas lâché ni ses crayons ni ses héros : il publie chez Original Watts le premier tome d’Alwilda, trilogie mettant en scène une

Château de rêves

© CD57 Le Festival BD de Malbrouck, à Manderen, cultive les imaginaires aussi bien entre les pages qu’au sein d’un lieu évocateur, transfiguré pour l’occasion, place-forte en développement dédiée au 9e art. Pour sa troisième édition, le Festival BD de Malbrouck réunit une cinquantaine d’auteurs, artisans du comic book made in USA ou de la bande dessinée franco-belge, mettant en scène super-héros, fresques historiques et récits d’aventure. Mais si ces invités

Duel au sommet

Après Ailefroide, Altitude 3954, Jean-Marc Rochette nous emmène à nouveau vers les sommets avec Le Loup, face-à-face haletant entre l’homme et la bête, à la fois lutte et réflexion sur la possibilité d’une harmonie. Chez Casterman. La couverture seule de cette nouvelle histoire de Jean-Marc Rochette suffit à enthousiasmer le lecteur qui a déjà eu entre les mains Ailefroide, Altitude 3954. On y retrouve ces blancs, ces bleus, ces noirs qui émerveillaient déjà

Enferme-moi si tu peux de Risbjerg & Pandolfo

Après leurs superbes récits de femmes fortes, de l’Astragale à La Lionne et plus récemment Serena, Terkel Risbjerg et Anne-Caroline Pandolfo consacrent un fascinant album à six grandes figures de l’Art brut au mitan du XXe siècle. Chacune d’entre elles est une personnalité hors-normes, rejetée aux marges de la société, qui produira un art à cette image : totalement inclassable et quasi-invisible pour les institutions. Sachant admirablement adapter leur graphisme à chacune

Chères élites de Ravard & James

Dans cette compilation de gags souvent plus fins dans leurs mécanismes que dans leur propos, Ravard et James moquent les ultra-riches des villes et des campagnes, les traders et les aristos, les grand-patrons, leurs épousées, leur amis et leur progéniture. Tous ont un point commun : une déconnexion totale d’avec la réalité. Sur leur lointaine planète, leurs questionnements et leurs états d’âme prennent immédiatement une dimension absurde et totalement jouissive. Alternant entre

Luminary, T.1 : Canicule de Brunschwig & Perger

C’est un duo français qui reprend Photonik, le super-héros qui tire sa force de la lumière, créé dans les années 80 par Ciro Tota. Ce premier tome retrace sa naissance, après l’exposition du jeune Darby McKinley, bossu et complexé, à un traitement qui le transformera en surhomme. Stéphane Perger y déploie de superbes fresques dans des scènes de confrontation dantesques, mais aussi dans des moments de sourde tension qui laissent