Tag "Bande dessinée"

L’aventure continue

© Original Watts Il a été l’un des premiers français à travailler pour Marvel avant de créer des fresques épiques et sanglantes avec Vae Victis ou De Silence et de sang : Jean-Yves Mitton sera le parrain de la 3e édition du Festival BD de Malbrouck. À 74 ans, Jean-Yves Mitton n’a pas lâché ni ses crayons ni ses héros : il publie chez Original Watts le premier tome d’Alwilda, trilogie mettant en scène une

Château de rêves

© CD57 Le Festival BD de Malbrouck, à Manderen, cultive les imaginaires aussi bien entre les pages qu’au sein d’un lieu évocateur, transfiguré pour l’occasion, place-forte en développement dédiée au 9e art. Pour sa troisième édition, le Festival BD de Malbrouck réunit une cinquantaine d’auteurs, artisans du comic book made in USA ou de la bande dessinée franco-belge, mettant en scène super-héros, fresques historiques et récits d’aventure. Mais si ces invités

Duel au sommet

Après Ailefroide, Altitude 3954, Jean-Marc Rochette nous emmène à nouveau vers les sommets avec Le Loup, face-à-face haletant entre l’homme et la bête, à la fois lutte et réflexion sur la possibilité d’une harmonie. Chez Casterman. La couverture seule de cette nouvelle histoire de Jean-Marc Rochette suffit à enthousiasmer le lecteur qui a déjà eu entre les mains Ailefroide, Altitude 3954. On y retrouve ces blancs, ces bleus, ces noirs qui émerveillaient déjà

Enferme-moi si tu peux de Risbjerg & Pandolfo

Après leurs superbes récits de femmes fortes, de l’Astragale à La Lionne et plus récemment Serena, Terkel Risbjerg et Anne-Caroline Pandolfo consacrent un fascinant album à six grandes figures de l’Art brut au mitan du XXe siècle. Chacune d’entre elles est une personnalité hors-normes, rejetée aux marges de la société, qui produira un art à cette image : totalement inclassable et quasi-invisible pour les institutions. Sachant admirablement adapter leur graphisme à chacune

Chères élites de Ravard & James

Dans cette compilation de gags souvent plus fins dans leurs mécanismes que dans leur propos, Ravard et James moquent les ultra-riches des villes et des campagnes, les traders et les aristos, les grand-patrons, leurs épousées, leur amis et leur progéniture. Tous ont un point commun : une déconnexion totale d’avec la réalité. Sur leur lointaine planète, leurs questionnements et leurs états d’âme prennent immédiatement une dimension absurde et totalement jouissive. Alternant entre

Luminary, T.1 : Canicule de Brunschwig & Perger

C’est un duo français qui reprend Photonik, le super-héros qui tire sa force de la lumière, créé dans les années 80 par Ciro Tota. Ce premier tome retrace sa naissance, après l’exposition du jeune Darby McKinley, bossu et complexé, à un traitement qui le transformera en surhomme. Stéphane Perger y déploie de superbes fresques dans des scènes de confrontation dantesques, mais aussi dans des moments de sourde tension qui laissent

En attendant l’apocalypse

Œuvre d’anticipation aussi intelligente qu’inquiétante, Des Milliards de miroirs de Robin Cousin nous place aux côtés d’une humanité face à son dernier espoir de survie. Aux éditions Flblb. Le Chercheur fantôme et Le Profil de Jean Melville, Robin Cousin réalise un nouvel album questionnant notre rapport au progrès et à la science à travers toutes ses possibilités et ses excès. Dans Des Milliards de miroirs, la Terre se meurt : nous sommes au tournant

Aristophania T.1 : Le Royaume d’azur de Dorison & Parnott

Marseille, 1900. Une guerre s’annonce entre le Roi Banni et la Reine d’azur, et leurs magiciens respectifs se mettent en ordre de bataille. Parmi eux, le père de nos trois jeunes héros, livrés à eux-même après la mort de celui-ci et recueillis par une intrigante comtesse. Après l’épique Maître d’armes, le duo Xavier Dorison et Joël Parnotte se tourne vers la fantasy et joue à merveille sa partition : récit rythmé et

Carpe Diem Amour, spleen et Tatouages de Timothée Ostermann

Sa chérie le quitte, il décide de se faire son premier tatouage et prend la chose très à cœur, parfois un peu trop… après le monde de la grande distribution et les clubs de football de campagne, Timothée Ostermann évoque une nouvelle pratique devenue presque aussi populaire que les deux sus-citées. En immersion dans un salon de Carling, le jeune auteur alsacien découvre un monde fait de passion, d’anecdotes improbables et

Open Bar, 1ère tournée de Fabcaro

Djembé, bimbo, bébé éléphant et poulet rôti : la couverture du dernier Fabcaro opère une synthèse fidèle de ce nouvel album. A grands coups d’une seule page à chaque gag, il introduit dans notre réalité des éléments et événements totalement improbables, rajoute l’absurdité à l’absurdité, vise juste. Grâce à trois coups de crayon, pas mal d’imagination et un talent certain pour tailler des dialogues inoubliables, Fabcaro est devenu l’auteur de BD le