Tag "Agriculture"

De terre et de misère

SORTIE LE 25 SEPTEMBRE C’est assurément un film qui fera parler, et on a envie de dire : « Tant mieux ! » En tournant Au nom de la terre, le journaliste et réalisateur Edouard Bergeon livre un vibrant plaidoyer en faveur d’un monde agricole ébranlé par les fermetures d’exploitations et les suicides. Une œuvre coup-de-poing qui est aussi une œuvre engagée. Edouard Bergeon est un récidiviste. Un récidiviste doublé d’un ambassadeur. Dans son dernier film,

La Ferme Porten à Manderen : Offre élargie

© DR Voisine de l’emblématique château de Manderen, la ferme Porten est l’histoire d’une famille, les Porten, et notamment d’une femme, Pierrette, éleveuse dans l’âme et chantre d’une agriculture respectueuse de l’environnement et des animaux, qui sont élevés en plein air dans cette EARL de la rue Principale. On y trouve de nombreux produits transformés à base de canard, de porc et de gibier (sanglier et chevreuil), mais aussi de

GAEC de l’Arpent Vert : Le goût de l’authentique

© DR Vous aimez le bio ? Ça tombe bien, eux aussi. « Eux », ce sont les maraîchers du GAEC de l’Arpent Vert, situé dans la commune d’Œutrange (à deux pas de Thionville), dont la production fait l’objet d’un suivi rigoureux. Certifiés Ecocert, mais aussi MOSL Qualité Moselle, un label mis en place par le Département de la Moselle, la Chambre d’Agriculture et la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, leurs

Ferme Hottier à Neufchef : Le sens de la diversité

© DR Hubert Hottier est du genre bavard. Ce chantre de la qualité vous vantera comme personne les vertus d’une agriculture raisonnée, en harmonie avec son territoire et au contact direct des consommateurs, en privilégiant par exemple les circuits courts, très populaires. C’est pour créer du lien, dit-il, qu’il a diversifié l’exploitation céréalière reprise à un oncle il y a une vingtaine d’années. Sa ferme de Neufchef a alors vu

L’agriculture bio progresse

© DR Dans le cadre de son plan « agriculture bio », la Wallonie ambitionne d’atteindre la barre des 2.000 exploitations agricoles certifiées bio fin 2020 et une part de 18 % de la surface agricole utile consacrée à ce type d’agriculture. Le dernier bilan va dans le bon sens à en croire les données de l’ASBL BioWallonie. En 2018, l’agriculture biologique a affiché une croissance de 7 % du nombre de fermes certifiées

Département et agriculture : destins croisés

©CD54 Cette année encore, le conseil départemental a offert une magnifique vitrine au Made in Meurthe-et-Moselle lors du Salon de l’agriculture 2019. De plus en plus nombreux, les producteurs meurthe-et-mosellans tiennent fermement leur rang au sein du Grand Est. Confiserie Aux Portes d’Or (Essey-les-Nancy, nouveau), Brasserie des Papi’lles (Anthelupt), Vins des Côtes de Toul, Don Juliac – Jarville-la-Malgrange (nouveau), Maison Boulanger (Allain), Ô Maribelle : Glaces paysannes (Ochey), VegaFruits & Fous de terroirs (Saint-Nicolas-de-Port),

Association Mets Fermiers : Circuits courts en réseau

Association Mets Fermiers © DR Sept agriculteurs de la Communauté de communes du Haut-chemin-Pays de Pange ont fondé l’association Mets fermiers afin de mettre en place un point de vente de produits locaux. Dès l’automne 2019, ils s’installeront au sein d’un local de 600 m² dans la commune d’Ogy-Montoy-Flanville : « C’est plus avantageux de se regrouper en collectif pour la vente directe, et c’est attractif pour les clients de trouver plusieurs produits

Moselle : Aides à l’emploi dans l’agriculture

© DR Donner un coup de pouce aux agriculteurs tout en favorisant le retour à l’emploi de personnes au RSA, c’est l’ambition du Contrat initiative emploi initié par le Conseil départemental de la Moselle. Il y a 30 000 bénéficiaires du RSA (Revenu de solidarité active) en Moselle. Afin de favoriser leur retour à l’emploi, le Conseil départemental multiplie les actions. En fin d’année dernière, Patrick Weiten, le président du Département

Grand Est : Mauvais temps pour les sangliers

© DR Pour préserver le territoire de la peste porcine africaine (et d’une catastrophe économie et sociale), un dispositif de crise a été activé tant au niveau national que local dans la Région Grand Est. Afin de réduire le risque de propagation de la maladie, une clôture longue de 26,6 km, fixe et enfouie dans le sol, a également été mise en place, depuis le 21 janvier le long les départements

Le Domaine de la Voie lactée : Richesses du vivant

© DR Après la production de lait de jument et la vente de chevaux pour l’attelage et la selle depuis 1989, le Domaine de la Voie lactée se lance en 2012 dans la production et la vente directe de cosmétiques bio issus du lait de jument : masques, sérums, lait raffermissant et démaquillant ou encore savons. « Il existait une vraie demande pour des cosmétiques sains issus de ce produit si particulier, explique