Tag "Acteur"

Darry Cowl : tragi-comédie de la vie

Darry Cowl © Illustration : Philippe Lorin Portrait par Vianney Huguenot   Furtivement Lorrain et Vittellois – il naît et ne vit que quelques années de son enfance dans la ville thermale vosgienne où son père médecin exerce – André Darricau prend plus tard le nom de Darry Cowl, « pour le jazz et le côté américain » (1). La vie avant pseudo se tisse de premiers drames. Fruit d’une relation adultère de

Serge Gainsbourg et le cinéma

© Illustration : Philippe Lorin SERGE GAINSBOURG, 30 ANS APRÈS   Une bobine dans la lumière « J’avais pour ambition d’imposer ma sale gueule à l’écran » disait Gainsbourg. Une ambition qui s’est plutôt concrétisée : il apparaîtra dans un peu plus de trente films. Le réalisateur Michel Boisrond le repère sur la pochette de son premier disque et décide de lui faire jouer le rôle d’un maître-chanteur dans Voulez-vous

Vénération Bacri

Par Sylvain Vuillaume L’ampleur et la teneur des hommages qui escortent le passage de Jean-Pierre Bacri de vie à trépas nous disent l’attachement profond et assez insoupçonné d’un large public pour l’homme, humaniste en diable, comme pour le comédien, qui n’était pas seulement le premier rôle des râleurs. Bacri parti, on se demande bien ce qu’il penserait de cette averse de louanges… Ah non, pas lui ! Pas maintenant ! Dans l’ambiance déjà

BEAU TÉNÉBREUX

© Illustration : Philippe Lorin Quelques adjectifs et formules reviennent avec insistance, dans les médias, lorsqu’est évoqué le parcours du Nancéien Georges Marchal : « l’alter-ego », « le rival de Jean Marais », « le jeune premier »… Les Echos, lors de son décès il y a dix ans, avaient opté pour « le beau ténébreux » : « L’œil noir romantique, Georges Marchal était grand, brun, musclé, un rêve de jeune premier, rival de Jean Marais dans les années 50. Au