Difficile de rester insensible devant ce chef d’œuvre de délicatesse signé Clint Eastwood, qui campe aussi le photographe par qui l’ouragan va arriver. Il soufflera fort, très fort, dans la vie rangée, pour ne pas dire terne, de Francesca, une mère au foyer embrigadée dans ses tâches ménagères (incarnée par Meryl Streep, inoubliable dans ce rôle). Alors que son mari et ses deux enfants sont partis pour 4 jours, elle fera la connaissance de Robert Kincaid, venu dans l’Iowa pour un reportage destiné au National Geographic. La passion ne tardera pas à embraser ces deux êtres jusqu’à se briser sur le récif du devoir. La scène finale, lorsqu’elle se trouve dans la voiture avec son époux et aperçoit Kincaid sur le point de quitter la région, est d’une grande charge émotionnelle. On se souviendra longtemps de cette main agrippée à la poignée de la portière, qui résistera à la tentation d’une autre vie. Dur, très dur.