Seine-Saint-Denis, fin des années 80. Les cités défavorisées du 93 sont le théâtre de violents affrontements entre la police et les jeunes résidents. Une bande d’amis trouvent un exutoire dans plusieurs formes d’expression artistique. Après la danse et le graff, ils se tournent vers un mouvement musical fraîchement débarqué des États-Unis : le hip-hop. En écrivant des textes révoltés portées par un flow frénétique, Didier Morville et Bruno Lopes extériorisent leur rage et leur indignation, jusqu’à exalter les foules et choquer les autorités. En 1989, le groupe Suprême NTM est officiellement créé et marque les débuts retentissants du rap français. Les deux artistes désormais connus sous les noms de JoeyStarr et Kool Shen se font les porte-paroles d’une génération insurgée et en colère. 

Retrouvez Suprêmes le 24 novembre au cinéma