Au cours d’une journée particulièrement chaude d’été, les vies de vingt-cinq jeunes de Los Angeles vont s’entrecroiser. Celles par exemple d’un guitariste roi des patins à roulettes, de deux rappeurs en quête de succès ou encore d’un employé de fast-food à cran. Les inconnus se retrouvent par hasard, forment des nouveaux groupes, puis se séparent pour vivre des aventures de leur côté. Le film se découpe en une série d’interludes poétiques parlés, chantés, en des séquences musicales improvisées. À travers leurs soliloques, certains se font entendre pour la première fois, la plupart des protagonistes étant issus de populations marginalisées. Quand les uns expriment l’amour, le chagrin, les autres parlent de leur famille, des endroits où ils se sentent chez eux. Un autre encore cherche simplement un lieu où l’on peut manger de bons cheeseburgers.

Retrouvez Summertime au cinéma dès le 15 septembre