© 123RF

En collaboration avec de multiples experts, l’Eurométropole et la direction des affaires culturelles de la Ville de Strasbourg planchent sur la révision et l’extension du Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur (PSMV), document d’urbanisme dédié au Site patrimonial remarquable de la cité alsacienne, inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. S’il est toujours question de mieux protéger la « pierre » et les édifices patrimoniaux, l’une des priorités est aussi de davantage végétaliser le centre-ville. Les règles du PSMV prévoient de protéger plus efficacement la nature et l’environnement. Il est ainsi question de conserver les arbres existants, d’en planter de nouveau, de végétaliser les murs, de favoriser la multiplication des jardins…. Tout cela avec pour ambition d’embellir la ville, d’offrir davantage de confort aux habitants mais également de générer de la fraîcheur alors que les températures grimpent. Les nouvelles règles dictées par le PSMV devraient s’imposer dès 2022.