© F. Doncourt / BPALC

Organisée par les Chambres de métiers et de l’artisanat et les Banques Populaires, Stars & Métiers Grand Prix de l’Artisanat est une opération qui vise à encourager l’excellence, l’audace et l’innovation. C’est également l’occasion de mettre à l’honneur des chefs d’entreprises, passionnés par leur métier.

À l’échelon régional, l’évènement est organisé par la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne (BPALC) et la Chambre Régionale de Métiers et de l’Artisanat du Grand Est. Le jury Grand Est composé des Présidents de Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Grand Est et des membres du Comité Plénier de la BPALC, a rendu son verdict.

Quatre prix ont été attribués dans quatre catégories : Entrepreneur, Innovation, Responsable et Export.

Mention spéciale à Éric Weiland élu Artisan du Grand Est, qui s’est également illustré au niveau national Stars & Métiers Grand Prix de l’Artisanat, en prenant la troisième place du podium de L’Artisan de l’Année.


GRAND PRIX ENTREPRENEUR : Garage Bonne Route, dirigé par Éric Weiland

1er Artisan du  Grand Est / 3ème du Grand Prix national Artisan de l’année

« On travaille sur des véhicules comme on le faisait il y a 35 ans, avec passion et on recherche tout ce qu’il faut pour améliorer et réparer dans les règles de l’art. On est devenus à nouveau des artisans. Comme c’était au départ », explique Éric Weiland, le dirigeant du « Garage Bonne Route », spécialisé dans l’entretien, la restauration et la modification de voitures d’époque. Dans son garage situé à Freyming Merlebach (Moselle), ne trônent que de belles anciennes confiées par des propriétaires venus de toute la France, d’Allemagne, de Monaco et d’ailleurs encore. Si l’entreprise est encore jeune (elle a été créée en 2012), le savoir-faire du garage a vite été diffusé dans le petit monde des amateurs de voitures de collection. Carrosserie d’Art, elle est aussi l’un des 22 établissements français labellisés Classic Car Colors par la marque de peinture GLASURIT®. Le Garage Bonne Route jouit d’une belle renommée. Tant et si bien qu’Éric, qui travaille avec son frère, a été amené à pousser les murs, l’an dernier. L’atelier est passé de 200 à 4 500 m2. Le duo a également embauché. Le Garage Bonne Route emploie aujourd’hui 8 professionnels ainsi que des apprentis. Pas de secret pour expliquer cette belle croissance : un réel savoir-faire, une quête d’excellence et une belle dose de passion. L’affaire ronronne comme un moteur bien réglé. Alors, Éric Weiland envisage d’ouvrir un second « Bonne route », peut-être dans le sud de la France.             

www.garagebonneroute.com

GRAND PRIX EXPORTATEUR : Nimesis Technology, dirigée par Alain Hautcoeur

Installée à Mécleuves, en Moselle, l’entreprise Nimesis Technology a été créée en 2008, par Alain Hautcoeur et sa conjointe Cathy Rutigliano. Elle est alors accueillie au sein de l’incubateur d’innovations CIRAM (Centre d’innovation et de recherche franco-allemand associé de Metz) et travaille en collaboration avec le laboratoire d’exploration des matériaux de Metz et des équipes de chercheurs du centre Arts et Métiers ParisTech, de l’Université de Lorraine et de l’ENIM. Cette forte concentration de matière grise et d’expertise dans le domaine des matériaux s’explique par les activités à haute valeur ajoutée de Nimesis Technology, experte dans les alliages de forme. Ces alliages ont pour intérêt de pouvoir se déformer et de retrouver leur forme initiale sous l’effet de la chaleur. Alain Hautcoeur, qui est un scientifique, s’attache à explorer les potentialités infinies que recouvrent ces alliages. L’entreprise porte des projets innovants pour des acteurs de l’énergie, l’horlogerie, le biomédical sans oublier l’aéronautique et l’industrie spatiale. Ce dernier marché offre d’énormes perspectives à Nimesis Technology. D’abord parce que l’industrie spatiale est une grande consommatrice d’innovations. Ensuite parce que les besoins en matière de télécommunication impliquent le lancement de milliers de petits satellites dans les années à venir. Ce sont autant d’opportunités pour la PME Mosellane qui est leader européen dans son domaine.

www.nimesis.com

GRAND PRIX INNOVATION : PLCD (Pesage Lorrain Continu et Discontinu), dirigé par Adrien Gorse

Basée à Saint-Julien-lès-Metz, PLCD (Pesage Lorrain Continu et Discontinu) est une PME spécialisée dans le pesage industriel. L’entreprise conçoit, fabrique, maintient et entretient des solutions de pesage continu et discontinu, autrement dit des balances et des bascules. Fondée en 1984 par Jean Gorse, PLCD est dirigée depuis 2013, par Adrien Gorse, le fils du fondateur. Ingénieur mécanicien de formation, Adrien Gorse a rejoint l’entreprise familiale après quelques années d’expérience dans différentes sociétés et un grand cabinet de consulting pour lequel il a mené différentes missions industrielles. Lorsqu’il rejoint son père, Adrien se voit confier une double mission : développer les ventes auprès de secteurs manufacturiers où PLCD est alors peu présent et développer l’export. Le succès est au rendez-vous. L’expertise de PLCD est aujourd’hui reconnue dans le monde entier. L’entreprise réalise 30 % de son chiffre d’affaires à l’international. Elle est active dans tous les secteurs de l’industrie, notamment dans les industries ferroviaire et nucléaire. Pour relever ces challenges, PLCD a fait, très tôt, le choix de se distinguer de ses concurrents en misant sur l’innovation et des solutions de pesage sur-mesure. 

www.plcd.fr

COUP DE CŒUR DU JURY : Maison Dutriez – À la Lorraine, dirigée par Anne Dutriez

L’entreprise Maison Dutriez – À la Lorraine a un savoir-faire bien particulier : elle fabrique de la confiture de groseilles épépinées à la plume d’oie. Elle perpétue ainsi une tradition et un savoir-faire dont les racines remontent à 1344. L’histoire de la Maison Dutriez – À la Lorraine est plus récente mais néanmoins plus que centenaire. La « maison » a été fondée en 1879 sous le nom de À la Lorraine. Jacques Dutriez qui reprend l’affaire en 1974, lui donnera son nom actuel et en confiera les rênes à sa fille, Anne, en 2000. Récompensée à de multiples reprises et détentrice du Label Entreprise du Patrimoine Vivant, l’entreprise meusienne distribue ses confitures ainsi que ses autres douceurs, dans toute la France, auprès d’une clientèle de boulangeries-pâtisseries, d’hôtels 4 et 5 étoiles et d’épiceries fines. Mais le respect de la tradition multiséculaire n’empêche nullement l’innovation et les ambitions. L’an dernier, Maison Dutriez – À la Lorraine a diversifié son offre en créant une nouvelle collection en boîte métal et en lançant une bougie naturelle à la groseille. Après la France, Anne Dutriez travaille à la promotion de sa gamme à l’étranger avec un objectif : faire de ses produits une référence gastronomique française incontournable tout en faisant valoir une tradition ancestrale.

www.groseille.com