SORTIE LE 3 JUILLET

L’action de ce nouveau Spider-Man se déroule dans un contexte pesant, peu après le dernier combat des Avengers contre Thanos, soldé par la mort, entre autres, d’Iron Man. On comprend, dans la bande annonce, que le jeune Peter Parker a bien du mal à faire le deuil de son célèbre mentor Tony Stark, lequel, au passage, lui a fabriqué sur-mesure sa nouvelle tenue (on notera que l’homme-araignée en porte trois différentes, dont une noire, dans ce film portant l’empreinte des studios Marvel et Sony). Happy (Jon Favreau), l’homme à tout faire de Tony Stark, est lui aussi présent dans Spider-Man : Far From Home, et l’on comprend assez vite qu’il va prendre le lycéen sous son aile. Dans ce 3e volet, Peter Parker décide de partir en vacances avec des amis, à Londres et à Venise. Des vacances chamboulées par Nick Fury (Samuel L. Jackson), qui lui confie une importante mission, en compagnie de Quentin Beck, alias Mysterio (Jake Gyllenhaal), un magicien venue d’une dimension parallèle. De l’action en perspective, agrémentée d’une pincée d’amour avec la relation qui unit notre jeune héros à Mary Jane (Zendaya).