Dans le cadre de sa politique de soutien au monde agricole, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle a octroyé une avance de trésorerie de 469 000 euros aux agriculteurs engagés dans une conversion bio.

« Les agriculteurs de Meurthe-et-Moselle engagés dans une conversion bio connaissent des difficultés de trésorerie compte tenu des retards dans le versement des aides européennes assuré par l’Agence de services et de paiement (ASP). Ces retards fragilisent ces professionnels qui doivent déjà composer avec une baisse provisoire des rendements induite par le passage au bio. Face à cette situation de crise, le Département a décidé de leur apporter un soutien spécifique et exceptionnel en leur octroyant une avance sur les aides attendues », explique Audrey Normand, vice-présidente déléguée à l’agriculture et à l’environnement du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle (CD54).

Votée durant l’automne dernier, cette aide a été octroyée, et d’ores et déjà versée, à 31 exploitations éligibles aux aides européennes à l’agriculture bio, pour 2015 et 2016. Cela représente une enveloppe globale de 469 000 euros répartis sur un total de 41 dossiers. « Cette somme sera directement remboursée au Département par l’ASP, en grande partie dès cette année », indique Audrey Normand qui souligne également le côté novateur du dispositif. « C’est la première fois qu’un Département intervient de cette manière. Il a donc fallu élaborer un dispositif spécifique avec l’ensemble des partenaires concernés : l’État, la Chambre d’agriculture, le Conseil Régional, l’ASP et les services concernés du Département ».

Cette aide, qui n’a pas vocation à être dupliquée ou reconduite, s’inscrit dans une politique de soutien à l’agriculture plus globale (2,9 millions d’euros en 2017). Les Départements n’ayant plus la compétence économique depuis la loi NOTRe, le CD 54 soutient le secteur via des actions et des projets liés à l’insertion, à la protection de l’environnement, à l’approvisionnement de proximité (dans la restauration collective) ou à la promotion des produits et savoir-faire. Dans ce cadre, le conseil départemental de Meurthe-et-Moselle soutient notamment les agriculteurs locaux qui se rendront à Paris, du 24 février au 4 mars, à l’occasion du Salon International de l’Agriculture. « Une journée Meurthe-et-Moselle y est programmée le 28 février », précise Audrey Normand.