(© DR)

Mammame, de la compagnie Jean-Claude Gallotta, créé en 1985, a vécu de nombreuses vies, au fil de ses différents actes et de recréations ayant pour vocation de l’actualiser ou de l’adapter à un public étranger. En 2002, le chorégraphe s’attache à recréer cette œuvre emblématique du répertoire de la nouvelle danse française à un regard d’enfant : l’Enfance de Mammame est un conte, le récit d’un groupe de créatures, les Mammames, qui se réchauffent sur la scène sous le projecteur. Lorsque celui-ci s’éteint, elles sont livrées à la tristesse et au froid elles partent alors à la recherche de sa lumière disparue, que des danses légendaires pourraient raviver. Ce n’est qu’ensemble qu’elles y parviendront. En 2012, l’Enfance de Mammame a droit à une nouvelle actualisation. Le chorégraphe, fidèle à sa vision, celle de ne jamais simplifier mais de s’adapter à la réalité actuelle des plus jeunes, fait de sa pièce un hymne à la différence et au vivre ensemble.

Le 29 avril à 10h et à 20h
Théâtre de la Rotonde de Thaon-les-Vosges
www.scenes-vosges.com