Le violoncelliste le plus célèbre du monde, qui a enregistré plus de 90 albums et décroché 18 Grammy Awards, a exploré Chostakovitch, Schubert comme le jazz ou la bossa-nova et joué avec Sting ou Ennio Morricone, s’associe ici à la pianiste Kathryn Stott. Au programme, Bach, Debussy Beau soir, Brahms ou Messiaen Louange à l’Éternité de Jésus, et quelques détours comme avec Tango Jalousie et La Gitana. Les classiques légendaires ou audacieux sont ici sublimés de la même façon par une complicité palpable entre deux musiciens d’exception, dont la première collaboration remonte à 1984.