Usine Smart Hambach©DR

Daimler entend céder son site automobile Smart d’Hambach, en Moselle, dans lequel le groupe a beaucoup investi ces dernières années. Pour l’heure, les 1 600 salariés de l’entreprise mais également tous les fournisseurs du site, sont dans l’expectative. Un repreneur potentiel s’est manifesté : le groupe Ineos. Cette multinationale britannique est spécialisée dans la pétrochimie mais elle porte également un projet de construction d’un 4 X 4, avec pour ambition d’occuper l’espace libre laissé par le Defender de Land Rover dont la production a cessé. Ineos a déjà entamé des investissements au Pays de Galles et au Portugal, pour y construire des usines. Mais le site Smart s’avère très séduisant et cumule les atouts : position géographique, proximité des fournisseurs… Il est aussi pratiquement opérationnel pour y fabriquer le « Grenadier » d’Ineos. Des négociations seraient entamées avec Daimler même si pour l’heure, la discrétion est de mise.