En 1804, le président Jefferson ordonne l’expédition de Lewis et Clark qui vise à mieux connaître les régions méconnues du Nord-Ouest du continent américain. Décembre 1890, trois cents Sioux sont massacrés dans le Dakota du Sud, à Wounded Knee, quelques jours après le meurtre de Sitting Bull. Dans une parfaite et claire chronologie, Jeffrey Ostler rapporte les événements et les engrenages militaire, géopolitique, diplomatique, juridique et économique qui ont réduit à portion congrue les immenses contrées des Indiens des Plaines. Auteur de plusieurs ouvrages, Jeffrey Ostler est responsable du département d’Histoire de l’Université de l’Oregon. Issu des plus récentes études sur les Sioux des Plaines, cet ouvrage est considéré comme l’un des plus aboutis sur cette tribu qui, presque à elle seule, synthétise sur son nom la résistance et la funeste destinée des Indiens d’Amérique du Nord.

Aux éd. du Rocher