Lomepal© DR

Trois artistes incontournables de la scène francophone investissent la Rockhal : les rappeurs Roméo Elvis et Lomepal, deux grands noms de la scène hip-hop actuelle, ainsi que le chanteur et guitariste Kendji Girac, dont les chansons rassemblent les foules dans les plus grandes salles.

Roméo Elvis s’est infiltré via les plates-formes de streaming jusqu’aux plateaux télé et aux plus grandes salles de concert avec une musique hip-hop à la fois rugueuse et sensible. Il a secoué la Belgique avec son titre Bruxelles arrive et explosé avec son EP Morale. Des influences old-school des débuts, il est passé à une production plus électronique et à des passages chantés de plus en plus nombreux ; en cela aussi il brouille les pistes, comme lorsque les lyrics les plus explicites alternent avec l’introspection la plus profonde et les histoires d’amour à cœur ouvert. Son premier album solo Chocolat est sorti en avril : il y collabore avec le chanteur et guitariste -M-, le rappeur flamand Zwangere guy, le chanteur Téméré Tan et le producteur de Gorillaz Damon Albarn… la notoriété du natif de la région de Bruxelles a largement dépassé les frontières belges mais surtout celles de la sphère hip-hop.

Lomepal fait partie de l’entourage direct de Roméo Elvis en tant que précurseur de cette nouvelle scène hip-hop francophone protéiforme et écorchée vive qui déferle depuis quelques années. Après des débuts en 2011, il sort ODSL, son premier EP, en 2016, avant Flip en 2017, qu’il consacré à sa mère. L’année suivante, l’album Jeanine est dédié à sa grand-mère schizophrène. Attrait pour le chant, l’électro, alternance entre douceur, humour, violence et tourments les plus noirs… Lomepal a contribué à démocratiser en France cette facette du hip-hop bien loin des clichés dont le précurseur aura sans doute été Orlesan, présent en featuring sur le dernier album du parisien, qui y convie également Philip Katerine et… Roméo Elvis.

Kendji Girac, gagnant de l’édition 2013 de l’émission The Voice, est depuis l’un des artistes les plus appréciés de l’Hexagone. Il rencontre le succès avec Color Gitano, Andalouse ou Elle m’a aimé. Inspiré par la musique flamenca et ses origines gitanes andalouses, Kendji arpente les petites salles de province et les grandes arènes avec sa sincérité, son sourire désarmant et ses histoires d’amour et d’amitié. Son second album Ensemble rencontre un succès comparable à celui de son premier opus, écoulé à plus d’un million d’exemplaires, et après une année d’absence il revient avec Amigo, dont les rythmes et les paroles continuent de fédérer le public. Kendji Girac est incontestablement l’un des artistes les plus populaires des années 2010, mais aussi celui qui aura su porter les couleurs de la culture musicale gitane au sein de la chanson populaire française.

Roméo Elvis le 6 novembre
Lomepal le 9 novembre
Kendji Girac le 4 décembre
À la Rockhal d’Esch-sur-Alzette
www.rockhal.lu