Laurent-Hénart-(©-Mensuel-L'Estrade)

Laurent Hénart, maire de Nancy.. (© Mensuel L’Estrade)

Le Conseil régional de Lorraine a refusé de soutenir, financièrement, les festivités de Saint-Nicolas à Nancy (du 4 au 6 décembre), comme l’a demandé le maire UDI de Nancy, Laurent Hénart (notre photo). La raison : cette manifestation ne répond pas aux critères exigés pour être soutenu dans le cadre de la politique culturelle régionale. Circulez y a rien à voir… Rien si ce n’est que, selon le maire de Nancy, le Conseil régional, qui est installé à Metz, n’est pas aussi duraille avec la capitale Mosellane. Il met régulièrement la main à la poche pour soutenir des manifestations locales et populaires, notamment la Saint-Nicolas. À Metz, mais pas seulement, Verdun aurait ainsi également bénéficié d’un petit coup de pouce de la Région, également pour la Saint-Nicolas, d’ailleurs, en 2013. Bref, pour Laurent Hénart, Jean-Pierre Masseret, le président du Conseil régional de Lorraine, n’a pas la même grille de lecture pour octroyer des fonds publics, selon l’identité du demandeur. Et Nancy n’aurait donc pas le bon profil. « N’ont-ils rien d’autre à se mettre sous la dent au point de créer des polémiques inutiles ? C’est ce que je me dis en lisant ou en entendant tous les bla-bla sur la Fête de la Saint Nicolas à Nancy et l’accusation faite au Conseil régional de Lorraine de favoriser Metz au détriment de Nancy », écrit Jean-Pierre Masseret sur son compte Facebook. Et puis comme tout ce petit monde est en campagne tout de même, un petit coup de griffe. « Et si je pouvais faire un vœu à l’approche des fêtes de fin d’année, j’aimerais que L. Hénart soit aussi prompt à souligner les aides apportées par le Conseil régional sur des projets d’utilité publique et de vie quotidienne qui concernent les Nancéiens et les habitants de l’agglomération qu’il l’est pour construire des légendes qui n’existent pas ! ».