Voile de Carême © DR

Depuis le 3 octobre, l’art sacré illumine les murs du musée de La Cour d’Or – Metz Métropole. Fruit d’un programme de recherches européen ambitieux, l’exposition Splendeurs du christianisme met en lumière la variété et l’originalité des œuvres religieuses sur une période allant du Moyen Age au 18e siècle.

En 2018, une vingtaine d’expositions ont été labellisées d’intérêt national par le ministère de la Culture, dont 4 dans le Grand Est. L’une d’elle a pour décor le musée de La Cour d’Or de Metz, fondé en 1839 et qui compte parmi ses trésors des vestiges de l’époque gallo-romaine et un grenier médiéval. Depuis le 3 octobre, l’institution gérée par Metz Métropole abrite d’autres joyaux, réunis au sein d’une exposition dédiée à l’art sacré sur une période allant du Moyen Age au 18e siècle. Splendeurs du christianisme (c’est son nom) est l’aboutissement d’un travail de longue haleine, basé sur un rigoureux programme de recherche scientifique qui porte sur l’originalité de la création artistique religieuse sur un territoire s’étirant de la Belgique à l’Italie (lire ci-dessous).

À l’arrivée, ce sont une centaine d’œuvres qui sont offertes aux regards, mises en relief par une scénographie tout en sobriété qui facilite l’intimité avec le spectateur. La mise en scène accorde une place importante aux collections du musée de La Cour d’Or, dont certaines pièces ont été restaurées pour l’occasion, à l’image d’un très rare textile peint, probablement un voile de Carême. Ce voyage dans l’histoire et l’histoire de l’art sacré se déroule en deux temps. La mise en bouche a lieu (gratuitement) dans la salle d’exposition temporaire du nouvel espace d’accueil. Une fois dans la galerie principale, le pèlerinage peut commencer. Trois grandes thématiques rythment cette déambulation à travers l’Europe et les époques. Consacrées aux figures d’évêques, aux figures de Saints et aux figures divines, elles témoignent des pratiques de dévotion – artistique et historique – en fonction des territoires. La Vierge Marie occupe bien entendu une place centrale dans cette immersion chrétienne ponctuée par le Saint-Sacrement, qui fait aussi la part belle à la spiritualité féminine et la Passion du Christ. Et offre par ailleurs un avant-goût des cérémonies qui marqueront les 800 ans de la construction de la cathédrale Saint-Étienne de Metz, du 8 décembre 2019 au 8 décembre 2020. Mais ceci est une autre histoire… 

Splendeurs du christianisme, art et dévotions, de Liège à Turin, Xe – XVIIIe siècles,
jusqu’au 27 janvier
Au musée de La Cour d’Or – Metz Métropole
Renseignements  au 03 87 20 13 20
musee.metzmetropole.fr