© Stéphane Thévenin

Le S-Hub de Yutz-Thionville est lancé. Cet espace de bureaux a pour ambition de répondre aux problématiques de mobilité des travailleurs frontaliers confrontés à la saturation des réseaux de circulation, en leur permettant de travailler à distance.

« L’essor du travail frontalier a dopé la démographie nord-lorraine, avec une croissance cinq fois supérieure à celle de la région entre 2007 et 2012. Cette croissance pose une problématique de mobilité, puisque sa conséquence essentielle est la saturation des infrastructures de transport », expliquait en septembre 2017 Pierre Cuny, le Maire de Thionville et président de la communauté d’agglomération Portes de France-Thionville. Le projet S-Hub, un bâtiment partiellement dédié au télétravail ainsi qu’au coworking, commençait alors à sortir de terre. C’est aujourd’hui une réalité. Il a été officiellement inauguré le 29 mai dernier et a ouvert ses portes au public le 3 juin. S-Hub, c’est 450 m² accueillant des bureaux individuels, un open-space, des salles de réunion, un espace lounge. Mais également des services de conciergerie et d’animations régulières, une connexion Wifi haut débit garanti sécurisée, un grand parking, un local à vélos et 650 m² supplémentaires aménageables rapidement. Structure sans équivalent dans le Grand Est et en Moselle, S-Hub offre aux frontaliers une solution leur permettant de travailler à distance afin de gagner en qualité de vie, en confort de travail et donc, en performances. Cela participe, aussi à minimiser les frais de déplacement tout en réduisant l’impact sur l’environnement. Certains frontaliers choisiront d’y travailler quelques heures le matin pour ne pas s’engouffrer sur l’A31 aux heures de pointe. D’autres investiront les lieux un ou deux jours par semaine. Dans le cadre des règlementations actuelles, les frontaliers ont, en effet, la possibilité de travailler 25% leur temps en France. C’est à l’employeur d’accorder cette possibilité ou pas mais les entreprises luxembourgeoises qui avaient été consultées lors de l’étude de faisabilité, étaient majoritairement favorables à « the smart way to work ». Le S-Hub est installé au sein de l’immeuble Meilbourg One, à Yutz, et offre un accès immédiat depuis l’A31. Le projet a été développé et est géré par la Sodevam, une société d’économie mixte dont le Conseil Départemental de la Moselle est le principal actionnaire avec comme mission d’accompagner les collectivités et acteurs locaux du territoire mosellan à tous les stades de leurs projets : aménagement, construction, études et conseils, services.