Le pacte libéral fondé sur « l’abondance et la liberté » a du plomb dans l’aile. Un nouveau contrat s’impose entre les Hommes et la nature.

En ces temps de pénurie et de confinement, le titre du livre ne peut que capter le regard. Et tant mieux car cet ouvrage écrit par Pierre Charbonnier est de nature à alimenter les débats qu’il importe d’avoir pour préparer « l’après ». Avec cet ouvrage, Pierre Charbonnier qui est chargé de recherches au CNRS et membre du Laboratoire Interdisciplinaire d’Etudes sur les Réflexivités (LIER), à l’EHESS (École des hautes études en sciences sociales) « raconte » l’histoire environnementale des idées politiques modernes. Il met en lumière, au travers d’une véritable enquête, comment la pensée moderne (l’idée d’une société composée d’individus autonomes, libres et égaux) a cheminé pour que l’essor de l’industrie soit assimilé au progrès, déconnecté des pesanteurs du monde. Un véritable pacte libéral fondé sur « l’abondance et la liberté » aujourd’hui sérieusement remis en cause avec les bouleversements climatiques et les déséquilibres écologiques mais également par une crise « politique » comme l’illustre la multiplication de régimes prônant un « repli sur soi ». Ça bloque ! Il faut donc repenser le modèle pour que demeure la liberté mais en se passant de l’abondance pour imaginer de nouvelles alliances, un contrat plus équilibré avec les éléments, qui ne perd jamais de vue l’évidente interdépendance. La tâche est immense surtout qu’elle implique d’intervenir dans l’urgence. D’où la nécessité de nourrir au plus vite sa réflexion. Ce livre y participe.

Abondance et liberté –  Une histoire environnementale des idées politiques
par Pierre Charbonnier. Éd. La Découverte