Patricia Gérardin se consacre à la création mais aussi au partage : après avoir ouvert la Bottega à Metz, atelier et lieu d’exposition partagé dédié à la gravure d’art, elle s’efforce de mettre en lumière le travail des autres à travers l’organisation d’expositions et de l’événement Parcours d’artistes.

patricia-girardin (© Luc Bertau)Le lieu est exigu, un couloir niché entre deux immeubles de la rue Taison, où se diffuse une légère odeur d’acide. Patricia Gérardin partage la Bottega, atelier-galerie destiné à la gravure d’art, avec pas moins de sept artistes, et a ouvert une pièce à l’étage où ont lieu des cours de dessin. « On se bouscule un peu, mais il y a une richesse née du dialogue ici, qui favorise les projets communs ». Professeur de lettres classiques, cette nancéienne a toujours travaillé à mi-temps pour laisser de l’espace à sa passion, la peinture, avant de tomber amoureuse de la gravure d’art, à laquelle elle consacre aujourd’hui tout son temps. « J’ai découvert la gravure lors d’une exposition de Luc Doerflinger, avec qui je suivais des cours à l’Association pour le Développement de l’Enseignement Artistique à Nancy, raconte-t-elle. Ça a été une révélation ». En 2006, elle prend sa retraite anticipée et franchit le pas : la Bottega ouvre ses portes.

L’artiste s’avoue volontiers marquée par la tradition, et ses gravures s’inspirent souvent du patrimoine local.

Patricia Gérardin suit des cours à Venise, puis décroche il y a deux ans une licence en art à l’Université de Metz. Elle s’essaye à l’eau forte, l’aquatinte, la linogravure, le vernis mou, ou encore à une technique de gravure en relief sur carton, découverte aux États-Unis ; la richesse et la diversité des techniques la séduisent. « Après avoir appris les bases, la gravure nécessite surtout des recherches et de la pratique, explique-t-elle. Je suis loin d’être une puriste, je peux même utiliser des supports assez inhabituels, comme le calque ». L’artiste s’avoue volontiers marquée par la tradition, et ses gravures s’inspirent souvent du patrimoine local, à l’image de Bestiaire où elle recrée, par le jeu des superpositions, des créatures hybrides nées d’une rencontre au Musée de la Cour d’or… allez-y et levez les yeux, vous comprendrez.

Les rencontres humaines, en chair et en os, sont aussi du goût de Patricia Gérardin : elle invite des artistes pour qui elle a eu un coup de cœur, s’efforce de valoriser les talents méconnus disséminés dans les ateliers autour de Metz, via Parcours d’artistes (voir encadré) ou avec la brochure « Ateliers d’artistes », qui présente le travail d’une dizaine d’entre eux, mis en scènes au sein de leur lieu de travail. Ceux-ci participeront à une exposition collective dans le cadre de Parcours d’artistes. « Les événements stimulent notre créativité, notre manière de l’exposer, permettent les rencontres, explique Patricia Gérardin. Pour le public, la gravure a quelque chose de fascinant… même pour ceux qui la pratiquent, c’est une source permanente de surprises ».

http://parcoursdartistes.org


Au fil de l’art

Parcours d’artistes propose au public de découvrir la vie artistique au cœur de la cité, à Metz et dans quelques communes alentour. Au sein même de leurs ateliers (parfois des appartements), dans des cafés, des galeries et dans quelques lieux privilégiés tels que cette année le Musée de la cour d’or ou le FRAC Lorraine, une centaine d’artistes s’exposent le temps d’un week-end dans une quarantaine de lieux. Plusieurs d’entre eux sont actuellement en résidence à TCRM-Blida.
Il s’agit de la 8ème édition de l’événement porté par l’association menée par Patricia Gérardin et Sarah Teulet. « Au départ, le but était de faire venir les gens dans nos ateliers, se souvient Patricia Gérardin. Puis Parcours d’artistes s’est développé, et nous bénéficions aujourd’hui d’une réelle reconnaissance ». Démontrer le savoir-faire des artistes locaux, susciter les échanges, entretenir une relation généreuse entre créateurs, institutions et publics sont les objectifs de cette manifestation éphémère devenue un véritable rendez-vous des arts plastiques à Metz.