Les enfants perdus © Bachrouch Aymen

Passages, le plus voyageur des festivals de théâtre du Grand est, initie avec Écoles de Passages des rencontres entre trois écoles internationales, trois écoles régionales et d’autres acteurs du tissu artistique local à travers une série de rencontres et de spectacles.

En alternance avec son festival consacré aux théâtres du monde, organisé les années impaires à Metz, Passages organise depuis 2016 Écoles de Passages, destiné à mettre en lumière des établissements formateurs emblématiques en matière de spectacle vivant. Cette année, l’événement mobilise les forces vives issues de trois écoles duInstallé sur l’Île du Saulcy, le festival investira l’Espace Bernard-Marie KoltèsGrand Est : le Théâtre National de Strasbourg, l’École Supérieure Nationale des Arts de la marionnette de Charleville-Mézières et le Centre National des Arts du Cirque de Châlons-en-Champagne. Elles côtoieront des représentants de trois établissements internationaux : l’École Supérieure de Théâtre Jean-Pierre Guingané du Centre de Formation et Recherche en arts vivants de Ouagadougou au Burkina-Faso, l’École de l’Acteur du Théâtre National de Tunis et l’École de Dramaturgie d’Ekatérinbourg en Russie. « Ces écoles ont été séduites par les rencontres qu’initient Écoles de Passages et par son caractère interdisciplinaire, explique Hocine Chabira, le directeur. Le travail de ces artistes professionnels ou en voie de professionnalisation reflète la richesse de filières qu’il faut toujours développer. »

Installé sur l’Île du Saulcy, le festival investira l’Espace Bernard-Marie Koltès, un chapiteau ainsi qu’une scène extérieure dédiée à des concerts. Le Cirk’eole de Montigny-lès-Metz ouvrira le festival avec L’Atelier 29, réalisé par le CNAC de Châlons-en-Champagne avec l’École Nationale Supérieure des arts et techniques du théâtre de Lyon. Autres invités de la manifestation, les Conservatoires de Metz-Métropole et du Grand Nancy avec Love and money, auprès de la compagnie Logos, et Titre provisoire, avec deux figures locales du spectacle vivant, les metteurs en scène Vincent Goethals et Lætitia Pitz. À noter que cette dernière proposera également une performance autour du grillage baptisée A travers les mailles, avec les étudiants de l’École Supérieure d’Art de Lorraine. Le TNS de Strasbourg présentera Musique de tables, spectacle créé par des élèves issus du Groupe 42. L’ESNAM de Charleville-Mézières présentera quant à lui le Cercle de Craie Caucasien, mis en scène par la lorraine Bérangère Vantusso de la compagnie Trois Six Trente. Quant aux Messins de Pardes Rimonim et de l’atelier El Warsha, ils livreront Qui me comprend ?.

Au-delà des frontières du Grand Est, les invités burkinabés évoqueront avec Destination Boribana l’émigration clandestine de deux jeunes africains aux visions totalement opposées. Des thématiques proches de celles des Enfants perdus, proposée par l’École de l’Acteur du Théâtre National tunisien, où cinq jeunes décident de fuir le réel en créant leur propre société.Les Enfants perdus fait entendre ce que la jeunesse des printemps arabes a à dire.Enfin, Galatéïa Sobakina, de l’École de Théâtre de Nikolaï Kolyada, décrira une société totalitaire au principe inédit puisque la culture y est un instrument de domination. « Kolyada, qui a marqué le festival Passages 2017 avec son Richard III, connaît aujourd’hui une reconnaissance internationale. Les Enfants perdus fait entendre ce que la jeunesse des printemps arabes a à dire, et avec le Burkina-Faso on accueille une structure qui rayonne dans toute l’Afrique de l’Ouest » indique Hocine Chabira. En plus de tables-rondes sur les questions de la formation et de l’insertion professionnelle, les Cartes Blanches, où chaque école pourra se présenter librement aux autres écoles, symbolise idéalement la démarche d’Écoles de Passages. « Durant cette semaine, chacun pourra s’imprégner des autres, établir des connexions, continuer à créer des histoires sur et en-dehors de la scène. C’est ce qui alimente la création, les filières du spectacle vivant et évidemment le festival Passages depuis des années. »

Du 1er au 9 juin sur l’Île du Saulcy à Metz et au Cirk’Eole de Montigny-lès-Metz
http://festival-passages.org