SORTIE LE 1er NOVEMBRE 2016

Il faut de la pudeur pour aborder un sujet aussi grave que le don d’organes, et la jeune réalisatrice Katell Quillévéré le prouve de belle façon avec son film Réparer les vivants. Adapté du roman à succès écrit par Maylis de Kerandal, qui s’était écoulé à plus de 200 000 exemplaires en 2014, ce long métrage raconte avec beaucoup de sensibilité la chaîne qui se met en place entre la vie et la mort.

Ici, ce sont deux destins qui vont être liés à la suite d’un accident de la route au cours duquel un jeune surfeur sera déclaré en état de mort cérébral. Ses parents, incarnés par le rappeur Kool Shen et Emmanuelle Seigner, auront alors une lourde décision à prendre : faire ouvrir ou non son corps pour donner ses organes. Une course contre la montre va alors s’engager, car une femme attend désespérément un cœur pour pouvoir continuer de vivre. Cette femme, c’est Claire, qui prend les traits de l’actrice québécoise Anne Dorval, que l’on avait pu voir dans Mommy de son compatriote Xavier Dolan.