© rejig.fr

« Créer Rejig, c’était d’abord penser un objet novateur, dessiné pour répondre aux besoins digitaux et technologiques actuels », souligne le jeune (20 ans) étudiant messin, Jean Mauchoffé cofondateur de Rejig avec son ami, Jonas Perrin, 23 ans, également étudiant. Rejig a développé un sac à dos innovant dont l’idée à germer dans la tête de Jonas, lorsqu’il s’est retrouvé à court de batterie, devant un couché de soleil, en Tasmanie. Muni d’un panneau solaire et d’une batterie, le sac Rejig permet de recharger smartphones et autres appareils mobiles, à tout moment. Au-delà d’être un petit condensé de technologie, l’objet se veut également fonctionnel, tendance et design. Il est équipé de pochettes intérieures pour ranger différents appareils mobiles (smartphone, tablette ou ordinateur) mais aussi d’une poche latérale extérieure et de pochettes à fermetures zip à l’avant et à l’arrière. « Chez Rejig, nous sommes convaincus que le secteur de la mode est en pleine mutation et que l’avenir réside dans les vêtements et accessoires connectés », souligne Jean. Pour lancer officiellement la marque, le duo s’engage dans une campagne de financement participatif via la plateforme KissKissBankBank. Les 100 premiers acheteurs pourront se l’offrir pour 79 euros au lieu de 129 euros.