(© L’abeille à plumes / Audrey Kommenacker / www.abeilleaplumes.com)
Elles ont moins de 30 ans et ont mis en commun leurs compétences et leurs sensibilités pour créer leur propre atelier : le collectif d’artisans verriers Kaléidosco participera du 14 au 16 octobre à une exposition au Château de Courcelles de Montigny-lès-Metz.

Elles ont passé cinq années à préparer leur projet afin de mettre en pratique le savoir-faire acquis au Centre de Recherche et de Formation aux Arts Verriers de Vannes-le-Châtel, en Meurthe-et-Moselle. Lucie, Claire, Charlotte, Joanne et Angèle viennent d’emménager dans leur propre atelier dans le petit village lorrain de Favières. « On avait la même vision quant à la création d’un atelier, explique Charlotte. Ensemble, cela nous paraissait plus rassurant, et nos projets communs pendant nos études se passaient bien : on a senti qu’il y avait un vrai potentiel dans cette association. » L’achat des machines et des matières premières, la gestion, l’organisation des événements : « mutualisation et coopération » sont les mots d’ordre de Kaléidosco.

Après l’obtention de leur diplôme de Compagnons Verriers Européens en 2013, elles partent aux quatre coins de l’Europe parfaire leur formation. Charlotte passe six mois en Angleterre, s’immerge dans la vie d’un atelier et en cerne ainsi tous les aspects, de la production à la relation client. Lucie part en Italie et en Espagne, dans un atelier de création de vaisselle contemporaine qui propose à de grandes maisons des produits sur mesure.Actuellement, elles réalisent en commun une série dédiée aux arts de la table « Auprès de Kaléidosco, chaque client pourra trouver l’interlocutrice qui lui convient, car nous réunissons différents savoir-faire et avons déjà une expérience du travail de commande » précise Lucie.

Chaque membre a ses propres affinités techniques et sa propre identité : Claire se définit comme une décoratrice, Charlotte s’intéresse surtout aux mélanges de matières, Joanne se penche sur le rapport au design, Angèle développe un univers poétique et narratif autour de la forêt, tandis que Lucie définit ses créations comme « une poésie du passage ». Actuellement, elles réalisent en commun une série dédiée aux arts de la table qui sera leur carte de visite, amenée à se renouveler régulièrement, avec comme image centrale celle du kaléidoscope. La superposition des couleurs leur semble constituer une bonne définition de cette série qui a inspiré le nom de leur collectif.

Le choix du verre comme matériau privilégié dans leur carrière naissante d’artisans d’art trouve aussi des motivations diverses. Pour Lucie, c’est « le rapport à la lumière, la transparence qui varie selon l’objet et les moments de la journée » qu’elle exprime à travers sa collection Perce-neige, dans la réalisation d’un panneau de séparation d’espace en pétales de pâte de verre et de porcelaine. Charlotte est fascinée par « les effets à l’intérieur de la matière, les voiles et les bulles qui se forment pendant la coulée, la densité changeante des couleurs » et a déjà créé Voyage terrestre, collection d’arts de la table en verre soufflé à la canne et feuille de cuivre. « Ce qui sort du four est en partie imprévisible, c’est aussi ce qui nourrit la création » note Lucie. Les cinq artisans ont aussi appris pendant leur cursus à utiliser des technologies nouvelles : impression 3D, découpage laser, logiciels de modélisation…

La prochaine étape pour Kaléidosco : inscrire leur travail à l’échelle locale puis nationale, en préparant le Marché des créateurs d’art de Strasbourg et leur présence aux marchés de Noël. En janvier, elles prévoient de placer des produits haut de gamme auprès de galeries et de boutiques. « Nous avons tout créé nous-mêmes, ça implique de maîtriser beaucoup de choses mais on espère que notre démarche inspirera d’autres jeunes créateurs qui souhaitent s’établir sur le même modèle. »

Du 14 au 16 octobre
au Château de Courcelles à Montigny-lès-Metz
dans le cadre de l’exposition D’Arts en artisans / Entrée libre
europa-courcelles.montigny-les-metz.fr
www.kaleidosco.fr


claire-lange (©L'abeille à plumes / Audrey Kommenacker)

Claire Lange (©L’abeille à plumes / Audrey Kommenacker)

CLAIRE LANGE Lauréate 2016 du jury Artisanat d’Art de la Fondation Banque Populaire

Présidé par le graveur héraldiste Gérard Desquand, président de l’Institut National des Métiers d’Art, le jury 2016 Artisanat d’Art de la Fondation Banque Populaire a été séduit par le travail et la démarche originale que Claire Lange a initié avec quatre autres jeunes créatrices verriers. À travers elle, c’est le collectif Kaleidosco qui est mis à l’honneur.