Daven-Keller-Reaction-(©DR)Figure méconnue de la pop française, Daven Keller peaufine depuis 2008 sa trilogie Reaction, dont voici le dernier volet. Entre l’influence gainsbourienne et l’ombre d’Étienne Daho, Keller revisite de nombreuses esthétiques musicales, de Bossa Nova aux accents spoken word de Véridique, en passant par des sonorités cinématographiques sur Eternel éphémère ou Kamikaze, le nantais s’étant déjà prêté à l’exercice avec la B.O. de Je suis un no man’s land. Entre hédonisme de la musique de club et textes introspectifs pas dépourvus d’humour, Daven Keller nous offre un album de dandy un peu braque mais pas fainéant, tout en élégance.