(©DR)
Nouvelle production de l’Opéra Théâtre de Metz Métropole, Capriccio, de Richard Strauss, arrive en Lorraine. Peu joué, cet opéra raconte le monde du théâtre et la rivalité entre librettiste et compositeur. Dans les salons de la Comtesse, le théâtre de la vie, et de la musique, se joue du 29 janvier au 2 février 2016.

« Il est important de montrer que par nos cultures, notre musique, nos partages, l’art est universel et doit le rester ». Après les terribles événements de cette fin d’année, le directeur Paul-Emile Fourny rappelle l’essentiel, très touché par la participation des artistes, toutes nationalités confondues, à la minute de silence du 16 novembre. Sur scène, des ouvrages de toute l’Europe. Nouvelle création messine, Capriccio est un opéra de Richard Strauss créé à Munich le 28 octobre 1942. Œuvre difficile à interpréter, tant pour les musiciens que pour les chanteurs, elle est peu jouée et requiert des spécialistes. Ainsi, Benjamin Pionnier dirige l’Orchestre national de Lorraine et les chœurs qu’il accompagne, et Dieter Kaegi se charge de la mise en scène.
Sous prétexte d’une romance un rien compliquée, Richard Strauss traite de l’impossible question de la priorité à donner, dans la création d’un opéra, à la musique ou au texte. Ainsi, la belle et jeune veuve Madeleine, Comtesse, est-elle courtisée par le poète Olivier et le compositeur Flamand. Tous deux créent un opéra, à sa demande. Dans un premier temps, les deux s’opposent. Dans un second temps, l’opéra se crée, sous les yeux du public, et la vie d’un théâtre se dévoile.
Après plusieurs années d’absence, Richard Strauss revient sur le devant de la scène messine. « Ce compositeur a son propre style, la partition est difficile, il fait un peu peur. Maintenant que le public a pris confiance et fréquente régulièrement notre théâtre, nous pouvons créer des titres moins connus. » Paul-Emile Fourny attend les spectateurs de la Grande Région pour cette œuvre magistrale peu donnée, et annonce d’ores et déjà une création mondiale pour 2017. L’Opéra Théâtre de Metz Métropole est plein de vie, et ne compte pas s’arrêter, quelle que soit la menace.

Janvier : Ven 29/01 à 20h / Dim 31/01 à 15h
Février : Mar 02/02 à 20h