C’est le genre de film qu’on ne se lasse pas de revoir. Sortie en 1994, cette comédie romantique à l’humour très british oscille habilement entre légèreté et gravité. On se laisse porter par cette bande d’amis soudés, tous d’irréductibles célibataires, qui assisteront à 4 mariages et un enterrement, hélas celui de l’un d’eux, Gareth, sans doute le plus extravagant. La cérémonie d’adieux a d’ailleurs été immortalisée par les vers du poème de W.H. Auden, Funeral Blues, que lit son amoureux et qui procure toujours le même frisson d’émotion. Servi par des personnages haut en couleurs et des scènes truculentes, Quatre mariage et un enterrement a pour point d’ancrage le duo formé par Hugh Grant et Andie MacDowell. Il est Charles et elle est cette Américaine, Carrie, à qui il succombera, sans pour autant lui passer la bague au doigt. Parmi les scènes marquantes de ce long-métrage drôle et mélancolique, il faut citer celle où Carrie énumère tous ses ex devant un Charles quelque peu désarçonné par la longue liste. Delicious !