qualite.mosl.fr

Qualité MOSL pays Sarrebourg Château Salins

Les circuits courts, les produits du terroir, le tourisme de proximité… Les Mosellans sont soucieux de consommer « responsable » afin de se nourrir sainement, de respecter la nature, de soutenir les producteurs qui travaillent près de chez eux. Moselle Attractivité se mobilise pour encourager cette quête de proximité et d’excellence, sur son territoire. En 2018, elle a créé, avec le Département et les chambres consulaires de Moselle, l’agrément Qualité MOSL qui valorise les talents locaux et encourage la consommation de proximité. Affiché sur des produits alimentaires, des créations artisanales, des sites touristiques, des établissements de restauration et d’hébergement, son logo permet aux consommateurs d’identifier les produits du terroir et les services de qualité. En toute simplicité et transparence.

Grâce au label Qualité MOSL et aux actions de communication qui l’accompagnent, les professionnels, qu’ils soient producteurs, artisans ou hôteliers, valorisent leurs savoir-faire mosellans et optimisent leur visibilité. C’est l’attractivité même de la Moselle qui rayonne ainsi plus fortement, ici et ailleurs, Qualité MOSL étant un formidable atout en matière de tourisme. Plus de 3000 produits et 343 professionnels sont aujourd’hui agréés. Le réseau ne cesse de grandir, Qualité MOSL s’imposant au fil du temps comme le repère de tout un territoire, tout en répondant à des enjeux à la fois environnementaux, sociaux et économiques. 


La boucherie-charcuterie Black Pudding and Co à Abreschviller

Installé à Abreschviller, Cyril Strub est le patron de la boucherie-charcuterie Black Pudding and Co. Un nom aux consonnances d’Outre-Manche pour une maison qui revendique ses racines locales et a fait le choix de l’excellence. 

Black Pudding and Co Cyril Strub Qualité MOSL

Cyril Strub et son pâté Lorrain©DR

« Je suis cuisinier de formation, métier qui m’a permis de voyager et de travailler dans le monde entier, notamment en Ecosse. Alors quand je suis revenu en Lorraine, il y a 5 ans, pour y ouvrir une boucherie-charcuterie, j’ai baptisé l’endroit ‘Black Pudding and Co’ (boudin noir, un plat typique écossais) en référence à mes années écossaises et à ma femme, Victoria, qui est Ecossaise », explique Cyril Strub, le patron de cette boucherie-charcuterie au nom assurément original, sise à Abreschviller, village natal de Cyril. Mais attention, les charcuteries et les viandes de la maison, sont, elles, enracinées dans le terroir lorrain. « Je ne travaille qu’avec des producteurs locaux qui font du très bon, voire du produit d’exception », précise Cyril Strub qui commercialise également du bœuf Redy Black, une viande d’une qualité « phénoménale ». Black Pudding and Co s’adresse à des amateurs exigeants et commercialise ses produits dans toute la France et même à l’international. « Mon saucisson lorrain a voyagé dans le monde entier », précise le charcutier. Ce n’est pas n’importe quel saucisson. Le sien a été désigné comme étant le meilleur au monde en 2017. Des prix et des récompenses, Cyril en a aussi reçu pour ses terrines ou son boudin noir qui a été champion de France. « Ces concours sont l’occasion de faire connaitre et reconnaitre votre travail mais aussi de rencontrer d’autres passionnés qui sont, comme moi, désireux de partager, d’innover et d’apprendre encore », précise Cyril Strub qui confie travailler avec le pâtissier Thierry Hommel, de Saint-Avold (réputé pour son extraordinaire tarte au fromage) à l’élaboration d’un pâté lorrain. « Thierry a créé une pâte feuilletée qui a la particularité d’avoir un croustillant incomparable et un moelleux irrésistible. Et de mon côté, j’ai sélectionné des viandes et des matières premières d’exception. Ce pâté appelé « lorrain-lorrain », car tout vient d’ici, est exceptionnel », affirme Cyril non sans préciser qu’il est concocté sur commande (via son site internet). Pour défendre les produits du terroir, le charcutier-traiteur a aussi fait le choix de recevoir son agrément Qualité MOSL. « L’Alsace toute proche sait promouvoir son terroir et ses saveurs. En Moselle, nous avons, nous aussi, des produits magnifiques. Je tenais à faire partie de ceux qui s’attachent à les faire connaitre », conclut Cyril Strub.

www.blackpuddingco.fr


L’hôtel-restaurant Notre Dame de la Bonne Fontaine près de Phalsbourg

Situé à proximité de Phalsbourg, l’hôtel-restaurant Notre Dame de la Bonne Fontaine est une affaire familiale qui défend le bon goût comme le bien être. Et ce n’est pas la crise qui va y changer quelque chose. Ou alors, pour le meilleur… 

Notre Dame de la Bonne Fontaine Qualité MOSL

Patricia Gilber-Knop &M et Mme Santiago ©DR

« Nous sommes bien évidemment impactés par la crise sanitaire mais cette dernière n’a pas que des mauvais côtés. Elle nous a obligé à sortir de notre routine, à repenser nos façons de travailler. C’est également stimulant », souligne Patricia Gilgert-Knopf qui dirige « Notre Dame de la Bonne Fontaine », en collaboration avec sa sœur, Isabelle Santiago. Situé à 4 km de Phalsbourg (à Danne et 4 vents), cet hôtel-restaurant familial, dirigé par la famille Knopf depuis 1935, est une « institution » sur ce territoire mosellan. Lové en pleine nature, l’endroit abrite un hôtel de 34 chambres, deux meublés de tourisme, un espace bien-être (piscine, hammam, sauna, massage) ainsi qu’un restaurant proposant une cuisine traditionnelle goûteuse et généreuse qui fait la part belle aux produits locaux. Les amateurs de gibier et de tartes, notamment celle à la myrtille, sont au paradis. En temps normal, s’entend…. « Le restaurant est fermé mais nous proposons de la vente à emporter. Et cela fonctionne plutôt bien. Nous envisageons d’ailleurs continuer à proposer ce service y compris lorsque l’établissement sera autorisé à rouvrir ses portes », confie Patricia. Et ce ne sera pas la seule nouveauté puisque différents chantiers vont s’ouvrir afin de créer une nouvelle terrasse, un nouvel ascenseur, un espace bien-être supplémentaire et refaire une partie du toit. « Nous sommes confiants en l’avenir car, en temps normal, l’hôtel et l’espace bien-être se portent plutôt bien en termes de fréquentation. Janvier 2020 a même été meilleur que janvier 2019. Les gens ont besoin de prendre l’air, de se détendre. L’opération chèque-cadeau initiée par le Département de la Moselle nous a également permis de toucher une nouvelle clientèle. Le label Qualité MOSL génère aussi une belle valeur ajoutée en termes de visibilité. Nous qui n’aimons pas travailler seuls dans notre coin, tenions à nous associer à ce label riche en initiatives », conclut Patricia Gilgert-Knopf

www.hotel-restaurant-ndbonnefontaine.com


La ferme de la Gissière près de Sarrebourg

Située à Maizières-lès-Vic, à proximité de Sarrebourg, la ferme de la Gissière produit des légumes, des œufs, des volailles mais également des pâtes bio. Et le succès est au rendez-vous comme l’explique Noël Stef. 

Ferme de la Gissière

Noël Stef ©DR

Depuis trois générations, la ferme de la Gissière perpétue le savoir-faire et l’amour du terroir dans la région mosellane. C’est aujourd’hui Samuel et Noël Stef qui sont aux manettes de cette affaire familiale qui a très tôt pris le virage du bio et du circuit-court. « Nous sommes bio depuis 2009. Depuis une dizaine d’années, nous nous sommes tournés vers le maraîchage et avons diversifié nos activités pour proposer de la volaille, des œufs ainsi que des pâtes faites maison, le tout bio, bien entendu », précise Noël. Ces différents produits, le duo les commercialise directement à la ferme ainsi que dans différents points de vente : le magasin fermier « Champ’Etre » à Longeville-lès-Saint-Avold, le magasin associatif « L’inventerre du pré vert » à Dieuze et le marché de Nousseviller, une fois par mois. Un service de livraison sur demande est aussi proposé, dans un rayon de quelques kilomètres. Autant dire, que la crise sanitaire a eu un impact plutôt modéré sur l’activité. « Lors du premier confinement, nous aurions pu produire trois fois plus que l’on n’aurait pas répondu à la demande. C’est vrai que la situation a davantage été une source d’opportunités que de difficultés » confie Noël qui sur la ferme est plus spécifiquement en charge des œufs et de la fabrication des pâtes tandis que son frère, Samuel, est davantage au « champs ». La ferme de la Gissière a également pleinement bénéficié de l’impact du label Qualité MOSL qui lui a permis de gagner en visibilité et de se faire connaitre auprès de nouveaux clients. Tant et si bien que pour répondre à la demande croissante, les jeunes producteurs envisagent d’investir. « Nous souhaitons, entre autres, augmenter notre production de pâtes, commercialisées en vrac ou en paquets de 250 grammes », confie Noël Stef. La « maison » vend, plus de 2,5 tonnes de tagliatelles, torsettes, coquillettes et autres vermicelles biologiques, chaque année.

www.fermedelagissiere.fr


Le Musée départemental du Sel à Marsal

Site Passionnément Moselle, le Musée départemental du Sel à Marsal, invite les visiteurs à s’immerger dans l’histoire de la production de « l’or blanc » de la haute vallée de la Seille. 

Musée départemental du Sel

©DR

Le Musée départemental du Sel, accueilli au sein de la Porte de France, a bénéficié d’importants travaux en 2018/2019 afin de le restaurer, de l’aménager pour en favoriser l’accès aux personnes à mobilité réduite mais également de le doter d’une toute nouvelle muséographie. Écrans, animations en 3 D, parcours numérique de visite sur tablette ou smartphone, l’ère du 3.0 est ainsi entrée au musée. « Des bustes de personnages illustres s’animent sur tablette, des casques de réalité virtuelle offrent aux visiteurs une aventure immersive unique au cœur du processus d’extraction du sel et vers d’autres points d’intérêt (par exemple le patrimoine monumental de Marsal) », précise le Musée. Autant d’animations ludiques qui permettent de mieux comprendre le rôle phare du sel et de son extraction dans la vie économique, politique et sociale du territoire du Saulnois, depuis l’âge du Fer jusqu’au XVIIIe siècle. Cette histoire se déploie dans quatre espaces successifs consacrés respectivement à la période protohistorique, à la période romaine, au Moyen Âge et aux Temps modernes (jusqu’au XVIIIe siècle). Une cinquième salle propose aux visiteurs une véritable expérience d’immersion virtuelle grâce à un « couloir du temps ». Tout au long de l’année (en temps normal), le Musée départemental du Sel à Marsal organise des évènements et ateliers. Si les conditions sanitaires le permettent, les 22 et 23 mai se tiendra la Fête de la Nature. À ce propos, pour compléter la visite, il importe d’aller visiter Marsal et d’aller voir les mares salées environnantes afin d’y découvrir la faune et la flore halophiles comme la salicorne ou bien encore le crapaud sonore. Un bon plan pour terminer. Le Département de la Moselle a créé un « pass Passionnément Mosell». Disponible dans les billetteries des 8 sites « Passionnément Moselle », propriétés du Département, il coûte 25 euros. Il permet d’accéder de façon illimitée et gratuitement, à tous les sites avec la personne de votre choix, pendant 1 an !

www.moselle.fr