SORTIE LE 27 NOVEMBRE

Quatre ans après son 2e long-métrage, Mustang, la cinéaste parisienne Alice Winocour revient avec une histoire axée sur la relation entre une mère et sa fille. Eva Green y incarne une spationaute française déchirée entre son rêve de partir dans l’espace et la perspective de devoir être séparée de sa progéniture (interprétée par la jeune Zélie Boulant) pendant un an. L’ex James Bond Girl a dû suivre un entraînement intensif pour entrer dans la peau de Sarah. Film sur la difficulté de quitter la Terre, Proxima résonne aussi comme un métaphore de l’attachement d’une mère à sa fille. « Le scénario reflète les différentes étapes de séparation par lesquelles passe une fusée lorsqu’elle fait son chemin au-delà de l’atmosphère », a expliqué la réalisatrice. Cette dernière a également tenu à humaniser l’expérience des astronautes, souvent présentés comme des super-humains, dans cette fiction filmée en anglais, français, allemand et russe, où l’on retrouve aussi l’acteur américain Matt Dillon.