Anthony Caps / CD57/Photo : © G. Berger

Depuis 2012, l’éducation est le premier poste d’investissement du Département. 335 M€ sont engagés pour adapter les collèges aux nouveaux enjeux pédagogiques. Et de travailler en matière de transition énergétique.

« Le projet Collèges Nouvelles Générations, c’est un enjeu simple. Faire en sorte que tous les collégiens bénéficient des meilleures conditions d’études et de réussite », explique Antony Caps, vice-président délégué à l’éducation, au conseil départemental de Meurthe-et-Moselle.

Doté d’un budget de 335 M€, le programme prévoit la réhabilitation  « lourde » de 8 collèges, partielle de 33 autres ainsi que la construction de 12 collèges neufs.

Rien qu’en 2018, 4 collèges estampillés nouvelles générations ont été  inaugurés. « Tous répondent aux normes les plus  exigeantes sur le plan environnemental. Inauguré fin 2017, le collège Jean-Lamour à Nancy est ainsi le premier collège passif de Meurthe-et-Moselle. Quant au premier collège estampillé bâtiment à énergie positive il va bientôt voir le jour », ajoute l’élu. Au-delà des bâtiments, le projet Collège Nouvelles Générations engage toute une palette de programmes : accès au numérique via la mise à disposition de tablettes dans les classes, repas équilibrés et de qualité à la cantine  (notamment  via l’approvisionnement en circuits courts), coût de la cantine modulé selon les revenus de la famille et de sa composition, multiplication des accès à la culture et au sport, accueil des élèves handicapés…

« Le Département accompagne également les établissements qui mettent en place des projets axés sur la citoyenneté et le développement durable. L’ambition est d’ouvrir le collège sur son environnement, aux parents, aux associations locales, car l’école est à la fois un lieu de transmission du savoir et un espace de vie et d’échanges », conclut Antony Caps.