Profession du père Sorj Chalandon (©DR)La profession de son père, Emile Choulans (cela évoquera quelque chose aux Lyonnais) ne la connait pas. Et pour cause, ce père est chanteur, footballeur, professeur de judo, pasteur protestant, espion, conseiller personnel du général de Gaulle, aussi. C’est en tout cas ce que prétend le père, André, qui lui raconte des histoires attestant de la véracité de ses propos quant à ces nombreux jobs. Et à 13 ans, quand son père dit quelque chose, eh bien on le croit. Après tout, vivre aux côtés d’un paternel riche d’une vie aussi bien remplie et aventureuse, c’est formidable. Du cinéma en grand, de l’émotion à tous les étages ! Sauf que « le père » est également un être violent et égoïste qui tyrannise la petite famille, Emile et sa maman. Il a le hurlement et les coups faciles. Un jour, justement, il entre dans une grosse colère : le général de Gaulle l’a trahi ! Il convient, à ce titre, de frapper très fort, de le supprimer. Le père va s’y employer. Mais pas seul. Il demande à Emile de l’aider à accomplir cette « folie ». « À 13 ans, c’est drôlement lourd un pistolet ». « C’est un roman, mais je n’ai jamais connu la profession de mon père », souligne l’auteur à propos de ce livre dont les racines puisent dans sa vie personnelle et son enfance. Auteur de plusieurs romans, Sorj Chalandon est également un journaliste réputé. Il a longtemps travaillé à Libération avant de rejoindre l’hebdomadaire Le Canard Enchaîné. Ancien grand reporter, il a obtenu le prestigieux prix Albert-Londres en 1988.