(© DR)
Le futur site industriel spécialisé dans la R&D pour les composants automobiles a été présenté, fin mars.

Implanté sur le territoire de la commune de Bissen près du lieu-dit Roost, le futur Luxembourg Automotive Campus hébergera les activités de recherche et d’innovation de plusieurs entreprises relevant du secteur automobile. Des infrastructures communes y sont prévues, comme des laboratoires et structures de recherche, des salles de conférences, des espaces de restauration et des aires d’exposition. « L’État va acquérir le site d’une surface de 14 hectares dès que le propriétaire actuel, Goodyear, aura achevé la démolition des bâtiments existants sur le site de l’ancienne « Wire plant » pour y aménager les infrastructures d’une zone d’activités. Dans une première phase, avec IEE et Goodyear, deux entreprises s’implanteront sur le campus. Présente au Luxembourg depuis 1989, la société IEE SA relocalisera l’intégralité de ses activités de Contern vers le nouveau site à Roost. Goodyear relocalisera son centre d’innovation (GIC*L) vers le campus. La finalisation des travaux de construction de ces deux complexes hébergeant alors au total 1 600 salariés de ces entreprises est prévue pour l’été 2018 », précise le ministère de l’Economie dans un communiqué. « En centralisant les activités de R&D, le Luxembourg Automotive Campus dotera les professionnels d’équipements et de services du secteur automobile de nouveaux outils et d’infrastructures leur permettant de rester dynamiques – et donc innovants et concurrentiels – sur un marché en constante évolution. Avec à terme une capacité d’hébergement de 4.000 personnes, le campus sera le futur site vitrine du secteur et fera du Luxembourg encore davantage une destination de choix pour les équipementiers automobiles », a indiqué le vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider. Au Luxembourg, le secteur des composants automobiles emploie plus de 10 000 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros.