Prescilla Deroy – à gauche ©DR

En emménageant à Sarreguemines il y a cinq ans en provenance de Troyes, Prescilla Deroy a trouvé au Centre Socioculturel de la commune « une seconde famille ». Tous les jours ou presque, la jeune fille de 17 ans y participe à des réunions et des activités, notamment des cours de danse. C’est aussi là qu’elle répète avec son groupe Nasvegda (« Pour toujours » en russe), composé de quatre jeunes filles qui croisent hip-hop, afro-house ou encore locking. «On a ici la possibilité de pratiquer notre danse mais c’est aussi un bon moyen de faire des rencontres, explique Prescilla. Ça m’a beaucoup apporté lorsque je me suis installée à Sarreguemines ».

En octobre, Nasvegda et le Comité Jeunes du Centre ont organisé la troisième édition de leur Festival des Cultures urbaines, dans le cadre de l’événement Moselle jeunesse. Des activités musique, danse, chant, graffiti se sont tenues durant le week-end avec en point d’orgue un battle qui a réuni une quarantaine de danseurs. « On peut compter sur le Centre et les animateurs pour tous nos projets, et ils sont à l’écoute de nos problèmes quels qu’ils soient, souligne la jeune fille. C’est un état d’esprit que j’aime beaucoup ». Prescilla y a effectué son service civique et compte désormais s’orienter vers les métiers de l’animation et du social « pour continuer à être dans l’action ».