© DR

i-Portunus. C’est le nom du projet pilote initié par la Commission européenne en vue de favoriser la mobilité des artistes. Si le succès de cette première opération se confirme, il est prévu de la pérenniser dès 2021.

En 2019, la Commission a testé un nouveau programme visant à promouvoir la mobilité des artistes et des professionnels de la culture. Projet pilote financé par le programme « Europe créative » de l’UE, i-Portunus a été doté d’un budget d’un million d’euros. Il a permis de financer 343 artistes et professionnels de la culture œuvrant dans les arts visuels ou les arts du spectacle et originaires de 36 pays pour leur permettre de travailler à l’étranger pendant 15 à 85 jours. « Pour pouvoir bénéficier d’une aide versée par i-Portunus, les candidats devaient démontrer qu’ils poursuivaient un objectif particulier et bien défini consistant, par exemple, à nouer une collaboration internationale, à travailler dans une résidence artistique axée sur la production ou à développer leur activité professionnelle dans le pays de destination. Entre avril et septembre 2019, plus de 3 200 demandes d’aide ont été soumises par des artistes et des professionnels de la culture », précise la Commission. Le bilan de l’opération est jugé positif. Les retours d’information des participants et des secteurs culturels ont été très satisfaisants. En 2020, la Commission investira donc une somme supplémentaire d’1,5 million d’euros dans deux expériences analogues. À partir des résultats obtenus et des recommandations formulées à la suite de tous les projets pilotes, par les principaux acteurs qui représentent des secteurs tels que la musique, le théâtre, la danse, les festivals et la littérature, ainsi que des instituts culturels nationaux et internationaux, les moyens de pérenniser cette action dans le cadre du prochain programme Europe créative 2021-2027, seront définis.