(©DR)

25 ans après l’apparition du premier paquet de café Fairtrade sur le marché luxembourgeois, le commerce équitable continue à bien se développer au Grand-Duché. C’est en tout cas ce que laisser supposer l’étude TNS-Ilres réalisée pour le compte de Fairtrade Lëtzebuerg. 65% des personnes interrogées disent acheter des produits du commerce équitable, en particulier du chocolat, du café et des bananes. Au registre des motivations, les consommateurs indiquent être tout particulièrement sensibles à l’interdiction de l’exploitation des enfants et au salaire minimum garanti aux producteurs. 89 % des sondés consomment équitable dans un souci de conscience et de responsabilité sociale contre 53% en 2012. Une des priorités de Fairtrade Lëtzebuerg est de se concentrer sur la consommation de produits alimentaires équitables dans les entreprises et en-dehors du foyer. Pour l’heure, un tiers des entreprises propose des produits Fairtrade alors que pour 72% des sondés, ces dernières doivent favoriser le développement du commerce équitable. 8 personnes sur 10 préféreraient également que les cantines scolaires, les maisons relais, les crèches et les établissements publics de leur commune utilisent des produits Fairtrade, lorsque ces produits ne sont pas cultivés dans la région. L’étude est disponible en ligne sur le site de Fairtrade Lëtzebuerg www.fairtrade.lu