©DR

Ces dix dernières années, 50 000 Français ont fait le choix de s’installer au Portugal. Et les installations devraient se confirmer. Les motivations : le soleil, le coût de la vie inférieur à 30 % à celui en France, les prix de l’immobilier qui restent attractifs, dès lors que l’on ne souhaite pas s’installer au cœur de Lisbonne et une fiscalité attrayante. Si l’exonération d’impôts pendant 10 ans a été supprimée, les « résidents non habituels » paient désormais un taux fixe de 10 % pendant une décennie avant d’être soumis à un impôt par tranche, comparable au système tricolore. Si les retraités sont nombreux à franchir le pas, le pays attire aussi les jeunes Français même si les salaires offerts par le privé ne sont pas folichons.