(©DR)

Afin de redonner un peu de souffle à son économie (à nouveau en difficulté malgré de gros efforts pour réduire sa dette) et à de relancer un marché immobilier en berne, le Portugal s’est mis en tête d’attirer les retraités européens, depuis quelques années. Si le pays ne manque pas d’arguments, avec son ensoleillement, sa douceur de vivre et son coût de la vie plus doux, il a également concocté un bel avantage fiscal.

Les retraités européens du secteur privé uniquement, qui s’installent au Portugal sont exonérés d’impôts sur leurs pensions perçues dans leur pays d’origine pendant dix ans, à condition de ne pas y avoir résidé les cinq années précédentes. Et d’après les dernières données disponibles, les Français apprécient. Un quart des investissements immobiliers serait aujourd’hui à mettre au crédit des retraités de l’Hexagone, ce qui les hisse au premier rang. Entre 20 000 et 25 000 Français sont actuellement installés au Portugal.