Lisbonne © DR

Le marché de l’immobilier flambe au Portugal. En 2018, les transactions ont franchi la barre des 30 milliards d’euros et la demande est énorme, notamment de la part d’investisseurs brésiliens et français. Lisbonne et Porto sont tout particulièrement concernées. Cet attrait n’est pas sans conséquence sur les loyers qui augmentent ô grand dam de la population locale. À Lisbonne, ils ont bondi de plus de 70 % entre 2013 et 2018, selon la société de statistiques Confidencial Imobiliario, rapportent différents médias. Face à cette situation, les pouvoirs publics tentent de réagir. La mairie de Lisbonne a notamment lancé un programme visant à rénover certains immeubles municipaux pour les mettre sur le marché à des loyers modérés mais les observateurs estiment que cela ne suffira pas à freiner la spéculation, portée, entre autres, par l’essor du tourisme et la location de logements de courte durée.