SORTIE LE 2 SEPTEMBRE

Changement radical de registre pour la cinéaste Anne Fontaine. Après avoir revisité la figure de Blanche-Neige dans son Blanche comme neige en 2019 (film qui n’avait au passage pas trouvé son public), la voilà qui s’attaque à un sujet ancré dans l’actualité : la reconduite à la frontière d’un clandestin. C’est à cette mission pour le moins inhabituelle pour eux que sont confrontés les trois personnages centraux de son dernier long-métrage, Police, adapté du roman éponyme d’Hugo Boris. Trois policiers plus précisément, incarnés à l’écran par Virginie Efira (qu’Anne Fontaine avait déjà dirigée en 2011 sur Mon pire cauchemar), Omar Sy et Grégory Gadebois, qui ont pour tâche d’emmener un homme (Payman Moaadi) en situation illégale à l’aéroport. Découvrant que ce dernier risque sa vie s’il retourne dans son pays, Virginie tentera de convaincre ses collègues de le laisser s’échapper. Scindé en chapitres qui permettent d’en savoir plus sur chaque membre du trio, Police porte aussi un regard sur le dur métier de policier.