Le Black Kaiser est un vétéran de l’assassinat, un as de l’espionnage. Sans aucun respect pour les aînés, son ancien employeur, une organisation baptisée Damoclès, cherche à l’éliminer. Trois jeunes loups vont tenter de le faire sortir de sa retraite… malheur à eux. Victor Santos livre ici un album nerveux et dynamique, bien exécuté graphiquement, où se succèdent empoignades et fusillades. Le style, entre grands aplats de noir et blanc, parsemés uniquement du rouge du sang des ennemis ou des lèvres des femmes fatales, est un véritable hommage à Sin city, la célèbre saga de Frank Miller.