(© Technical Spirit)
Cette saison, le Gueulard Plus à Nilvange s’affirme plus que jamais comme un lieu de vie et de musique pour tous : programmation éclectique entre artistes émergents et fédérateurs, action culturelle pour tous les publics entre ses murs et au-delà, avec un développement en direction de la jeunesse… Il y en aura pour tout le monde !

Pour sa troisième saison, le Gueulard Plus continue à développer un état d’esprit qui est à la base de son projet fondateur : favoriser la rencontre entre œuvres artistiques et publics. Tout d’abord, sa programmation s’élargit en restant sous le signe de la diversité et du partage : en ce premier trimestre, on découvrira la chaleur et le groove d’Inna Modja ou Nina Attal, l’intensité des punks légendaires Les Sales majestés ou celle du groupe de metal Annihilator (pour sa seule date en France), les sonorités industrielles de Muckrackers ou les accents free-jazz d’Azeotropes, ainsi que quelques projets exclusifs, dont Christophe Miossec et sa formation acoustique inédite en attendant la pré-production de la tournée des Wampas ou Carmen Maria Vega en duo.

L’éclectisme et l’ouverture sont de mise cette saison ; un appel à tous les mélomanes, qui résonne aussi en direction des musiciens amateurs : Les Plus du G+ inviteront deux formations par trimestre à se produire en live avec accompagnement artistique et réalisation d’un clip à la clé, tandis que les Scènes Ouvertes convient les formations venant répéter dans les studios à venir se confronter au public.

En 2016 et 2017, le jeune public sera plus que jamais à l’honneur, à commencer par la programmation de six spectacles qui se déclinent en séances tout public, destinées aux scolaires, ou voyageant directement en crèche. Veiller à s’adresser à tous les publics comme aux artistes est aussi une bonne occasion de créer des rencontres : L’ambition du Gueulard Plus d’être un lieu vivant et créateur de lien social passe par cette multiplicité des pratiques, où chacun pourra y trouver son compte.artistes invités ou en résidence de création quitteront les murs de la structure pour sillonner la Communauté d’Agglomération du Val de Fensch à l’occasion d’ateliers, pour présenter leur spectacle et ses coulisses, voire le réaliser : le Fil rouge théâtre travaillera sur la création de l’Impromptu en lien avec des personnes en situation de handicap.

Les équipes du Gueulard Plus sont également sur le pont : elles se rendront en classe pour présenter les métiers des musiques actuelles, tout en accueillant le public dans son enceinte pour des visites gratuites, notamment ce 18 septembre au matin à l’occasion des Journées du Patrimoine. Citons encore deux grands projets : Musique et Petite enfance (destiné aux 0-3 ans) et Univers sonore (pour les 3-6 ans), qui prévoient ateliers et interventions d’artistes ainsi que la création d’un instrumentarium sonore de 50 instruments qui voyagera en crèches et en écoles.

Musiciens amateurs, public jeune de la crèche au collège, artistes professionnels en résidence ou animant des ateliers musicaux… l’ambition du Gueulard Plus d’être un lieu vivant et créateur de lien social passe par cette multiplicité des pratiques, où chacun pourra y trouver son compte. Les musiques actuelles n’y sont pas une esthétique de niche destinée aux connaisseurs : croisant les styles sur scène, des musiciens novateurs peuvent aussi en descendre pour rencontrer leur public, y compris celui en devenir ! 

L’équipe du Gueulard Plus est présente pour créer les conditions de ces rencontres, s’y implique et s’affaire chez elle en améliorant ses conditions d’accueil : équipements mieux adaptés à l’accueil du très jeune public, modification de sa politique tarifaire et élargissement des créneaux d’accueil de ses studios de répétition. Autant de portes d’entrée dans l’univers de la musique, une expérience multiple du vivre ensemble proposée par le Gueulard Plus… et il n’y a pas d’âge pour en profiter !

www.legueulardplus.fr