©DR

Selon le Ministère de l’Intérieur sarrois, l’installation très controversée de caméras de surveillance dans le centre-ville de Sarrebruck est un succès. Elle a permis depuis août d’élucider 100 délits. De plus, leur présence bien visible doit servir à décourager des criminels potentiels. Les 24 caméras sont installées aux abords de la gare et en plein centre autour de la Johanniskirche. La plupart des personnes qui ont pu être poursuivies grâce aux images le sont pour trafic de stupéfiants, vols, coups et blessures, dégradations mais aussi pour avoir enfreint les règles de la lutte contre le coronavirus. Satisfait de ce premier bilan, le Ministère envisage d’installer 15 caméras supplémentaires dans d’autres lieux de la capitale sarroise. Les images sont conservées deux semaines sur les serveurs avant d’être détruites si elles ne sont pas nécessaires pour élucider un délit.